Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 beckett. and I can feel it comin' up as the night's gettin' warm.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
☰ date d'inscription : 11/06/2017
☰ messages : 37


Feuille de personnage
☰ carnet d'adresses:

Message(#) Sujet: beckett. and I can feel it comin' up as the night's gettin' warm. Dim 11 Juin - 20:03


beckett l.l. pennyweather
we had the greatest of expectations

nom complet ☰ beckett lucinda lemon pennyweather. âge, date et lieu de naissance ☰ elle est née ici même, il y a de cela 26 ans, un 1er janvier. origine(s) et nationalité(s) ☰ américaines et anglaises. statut civil ☰ célibataire. statut familial ☰ il ne reste que son père de vivant, et elle n'a pas d'enfants. occupation(s) ☰ animatrice à la radio locale. orientation sexuelle ☰ hétérosexuelle. traits de caractère ☰ simple, sarcastique, émotionelle, passionnée, pleine de compassion, optimiste, volatile. groupe ☰ laught often love much.

forever young.
Peu importe l'heure, il est toujours l'heure pour un grilled cheese. Elle se cherche toujours des excuses pour faire des cadeaux. Elle adore faire des cadeaux. Elle a des autocollants en forme de bouche et d'yeux, histoire de rendre les objets de sa maison plus ''en vie''. Elle écoute toujours les crédits à la fin d'un film. Elle connais les 23 premières décimales de Pi. Elle adore les dimanche matins. Quand il neige, elle a 5 ans d'âge mental. Elle est incapable de lire une carte routière. Incapable. Elle adore les films d'action où l'on a pas besoin d'utiliser son cerveau - points bonus si le film est avec The Rock ou Bruce Willis. Elle est une cuisinière de calibre moyen, mais elle est imbattable lorsque viens le temps de faire des plats de pâtes. Si elle vous en fait, vous êtes un être extrèmement chanceux. La musique est l'une des choses les plus importantes dans sa vie, elle en a d'ailleurs fait un métier. D'ailleurs, elle passe ses journées à écouter de la musique pop-punk et punk-rock. Elle est atteinte d'un trouble du déficit de l'attention pour lequel elle prend tous les jours des comprimés de méthylphénidate. Elle adore boire, et festoyer avec ses amis dans des petits pubs, mais elle déteste les clubs et tout ce qui s'apparente à la scène rave-électro-edm.


pseudo/prénom ☰ kim. âge ☰ 29 ans. pays/région ☰ canada. avis sur le forum ☰ spectaculaire. où as-tu trouvé le forum ? ☰ bazzart. type de personnage ☰ inventé. autre compte ☰ non. un dernier mot ? ☰ je vous aime déjà d'amour.

Code:
<span class="bottinpris">✗</span> SARAH HYLAND ☰ beckett pennyweather


Dernière édition par Beckett Pennyweather le Ven 16 Juin - 6:55, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☰ date d'inscription : 11/06/2017
☰ messages : 37


Feuille de personnage
☰ carnet d'adresses:

Message(#) Sujet: Re: beckett. and I can feel it comin' up as the night's gettin' warm. Dim 11 Juin - 20:03

the stories we were once told

I can't feel a single thing but the weight of the wires.
Le vent frais soufflait doucement à l'extérieur, nous rappelant que l'hiver était vraiment à nos portes. J'ai enfilé un manteau léger et un gros foulard et j'ai passé la porte de la maison. Les classes commençaient dans moins d'une heure, et je devais rejoindre Maxine devant chez elle dans 5 minutes, alors je me suis mise à marcher plus rapidement. Maxine était ma meilleure amie, et je savais qu'on allait être amies pour toute notre vie. En 12 ans d'amitié, nous ne nous étions jamais fâchées l'une contre l'autre, et nous avions toujours tout partagé. Notre amitié était simple, pure, et sincère.

Je l'ai vu apparaître au bout de la rue. Elle avait encore changé ses cheveux. Ce mois-ci, ils étaient roses. Ça faisait très Gwen Stefani circa Return Of Saturn. « C'est encore plus beau que je l'imaginais! » Nous avons parlé de sa prochaine coloration pendant toute la marche vers les classes. Notre dernière classe de la journée était une période libre, alors nous avons séché les cours et sommes allées au magasin de musique. Nous y avons passé plusieurs heures, comme toujours, puis sommes retournées chez moi pour écouter nos nouvelles trouvailles.

C'était comme ça, elle et moi. De l'amitié, de l'affection,
appellez ça comme vous le voulez. C'était simple, et c'était beau. C'était comme avoir une soeur. L'amour, ça ne veut pas juste dire être amoureux. Aimer quelqu'un, ça va plus loin que ça. J'aime mon père, j'aime ma mère,j'aime Maxine, j'aime mon chien, et un jour je vais aimer un garçon qui m'aimera à son tour. Ce sont toutes des formes d'amour différentes, mais c'est de l'amour.

And I always dreamed of classic cars and movie screens.
La tête dans les nuages, je regardais un mec qui était assis au bar. Il draguait une plantureuse blonde aux jambes infinies, et elle était sans l’ombre d’un doute absolument désintéressée. Le pauvre, elle était vraiment hors de sa ligue. « Pennyweather! » La musique rock du bar est revenue à mes oreilles, et mes amis sont revenus dans mon champ de vision. Maxine, ma plus vieille et meilleure amie, était déjà en train d’enfiler son manteau alors que mon cerveau revenait sur terre. Woody nous attendais déjà dehors, en train de s’allumer une petite cigarette du bonheur. « On se barre d’ici! Allez, dépêche. » J’ai rapidement enfilé mon petit manteau de cuir en roulant des yeux pendant que Dax glissait son numéro de téléphone à la serveuse, et nous sommes sortis dans la froideur de l’automne.

La température avait considérablement chuté depuis notre entrée au bar, alors j’ai fait un tour de plus avec mon foulard et ait enfoncé mes mains dans mes poches. J’avais le pas léger, sûrement du à l’alcool qui coulait dans mes veines, et les blagues de Woody semblaient plus drôles que jamais. La discussion s’est portée sur les vikings pour une raison que je ne saurai jamais, et Maxine et Woody se sont mis à courir sur le petit chemin de pierres devant nous, faisant mine de se battre avec des épées. « On se revois à Valhalla! » Ils étaient plusieurs mètres devant Daxton et moi, qui marchions en silence, jusqu’à ce que son téléphone se mette à vibrer. Il a glissé son téléphone vers moi, me montrant le texto qu’il venait de recevoir. La serveuse du bar, déjà, qui voulais qu’il aille la rejoindre après son quart de travail. J’ai roulé les yeux, ce qui le fit sourire, à mi-chemin entre honteux et fier. Depuis que je le connaissais, Dax avait toujours été comme ça - il enlignait les conquêtes, des filles qui pourraient être sur la couverture de magazines de maillot de bain. « Un jour, il va falloir que tu me montres comment tu fais. » Toutes les filles agissaient avec Daxton comme  des marionnettes dont il était le seul à avoir les cordes. « Allez, montres-moi. Imagine que je suis une petite blondasse aux gros seins et montre-moi ta technique infaillible. » Il a passé un bras autour de moi en soupirant avant de me pousser par la taille pour que je le devance un peu. Alors que je me retournais, j’ai vu s’esquisser un petit sourire sur ses lèvres. « ... fais attention, tu ne serais pas capable de me résister... » J'ai senti mon coeur battre en double dans ma poitrine pendant quelques secondes, et je me suis arrêtée. Il avait eu le temps de me rejoindre. Je sentais son souffle chaud réchauffer mon visage. J'ai glissé ma main dans ses cheveux et j'ai approché sa tête vers la mienne pour lui murmurer à l'oreille. « ... tu ne saurais même pas quoi faire de moi, même si tes techniques fonctionnaient. » Je lui ai donné un petit baiser furtif sur la joue avant d'éclater de rire et de me retourner sans regarder derrière moi pour aller rejoindre nos deux amis qui étaient entrés dans un petit parc à peine éclairé qui était apparu sur notre chemin.

On se connaissais par cœur Dax et moi - on s’était rencontrés au début du lycée. Il fumait une cigarette dans une salle de bain hors service de l’école, et j’étais entrée par accident alors qu’il était là. Dès le début, il m’avait fascinée. Ses yeux perçants et son petit look rebelle, son petit sourire en coin de tombeur, tout ça combiné à son incapacité à mettre plus que six mots un après l’autre pour entretenir une conversation avait totalement hypnotisé la simple adolescente que j’étais à l’époque. Tout le monde me disait que ce gars n’apportait que de mauvaises nouvelles, mais on s’amusait lui et moi. Avec les années, on est devenus inséparables. Peu a peu, il s’est ouvert à moi, il m’a laissé entrer dans son univers et je l’ai laissé entrer dans le mien. On avait toujours joué au chat et à la souris lui et moi. Maxine avait sa propre théorie sur nous. Elle disait que c'était parce qu'on étais confortable lui et moi, en zone sécuritaire - on aimait jouer avec les limites, mais qu'on avais trop peur de ruiner ce qu'on avait pour tenter quoi que ce soit. Elle n'avais pas tord, au fond. C'était arrivé à quelques reprises que Dax et moi nous soyons mis dans une position ou la balance aurait pu changer de côté. Des presques baisers, son regard sur mon décolleté, ma main sur sa cuisse. Et dans les cas où la boisson faisait son effet... ça donnais le genre de résultat que nous avions en ce moment.

J'ai fini par rejoindre Maxine en haut d'un petit half-pipe de skateboard rouillé. J'ai pris la cannette de bière qu'elle avait dans ses main pour en prendre quelques gorgées avant de lui redonner. « ... je t'ai vu avec Dax... » Je me suis allumé une cigarette et en ai pris une longue bouffée. « ... shut up. » Je sentais son regard inquisiteur posé sur moi, mais j'ai préféré ne rien dire. Pas ce soir. Je préférais profiter du moment.  

And I know 'cause we were kids and we used to hang.
Il était là, complètement défoncé, le cul à l'air dans mon appartement en essayant de me faire croire que ce n'était pas ce que je croyais. Et elle. Elle se tenait là, tentant du mieux qu'elle le pouvait de cacher son intimité avec mon drap blanc. J'étais incapable de bouger. Quand j'étais entrée dans l'appartement, j'avais vu plusieurs bières sur ma table - certaines avaient du rouge à lèvre sur le goulot. C'est là que ça a cliqué. Je me suis mise à hurler comme une dingue. La blondasse s'est éclipsée en douce alors que je lançais le plus d'insultes possibles sur Ace.

Après l'avoir foutu à la rue avec sa dignité dans un sac de plastique noir, je me suis mise à errer dans l'appartement en textant furieusement avec Maxine qui était à un souper chez les parents de Woody. Au moment ou je lancais une photo d'Ace et moi par la fenêtre, Daxton était entré dans mon appartement. Maxine lui avait dit de venir me rejoindre et lui avait expliqué ce qui s'était passé. « Dax... » Dès que je l'ai vu, je me suis effondrée en larmes. J'en avais marre de tous ces musiciens qui passaient dans ma vie me faisant croire pendant un instant qu'ils étaient différents des autres. Dax semblait si désemparé de me voir comme ça, c'était évident dans ses yeux. Il s'était approché de moi doucement et m'avait pris dans ses bras, caressant mes cheveux. Je suis restée dans ses bras pour ce qui m'a semblé être des heures.

Alors que j'étais en train de mettre les draps dans la machine à laver, il était entré dans la pièce. « Même si je les lave, je ne serai plus jamais capable de dormir dans ces draps. » Il y avait eu une moment de longue pause avant que Dax me réponde. « On devrait les bruler et tu devrais venir dormir chez moi. » À cet instant précis, ça faisait plein de sens, alors c'est ce qu'on avais fait.

Nous avions roulé jusqu'à notre coin fétiche et avions brulé mes draps, les vêtements d'Ace, tout ce qui me faisait penser à lui, et nous étions repartis en douce chez Dax. « Pourquoi tu choisis toujours des mecs comme ça? » Nous étions étendus dans son salon, sur le tapis, écoutant un vieux vinyle d'Elvis. « Surement pour la même raison que tu enfiles les barmaids au gros seins.  » Il avait roulé des yeux. Je m'étais relevée d'un coup. « Beck, tu passe ton temps à courir après des musicien verreux qui ne font que t'utiliser pour que tu passe leur musique minable à la radio. Moi au moins je suis honnête avec moi même dans mes conquêtes. » J'a poussé un soupir. « Moi au moins je m'investis, toi tu fais juste coucher... » C'était pas la première fois qu'on avait cette conversation, mais c'était la première fois que j'avais l'impression que ça l'atteignais. « Je ne me souviens pas de la dernière fois ou tu a eu une relation sérieuse avec une fille. Si tu prenais la peine d'ouvrir tes yeux, tu verrais qu'il y a plein de filles autour de toi qui en valent la peine. » Il avait détourné son regard de moi. J'ai eu l'impression qu'il allait dire quelque chose, mais il s'était ravisé. Il s'était relevé et avait posé ses yeux sur moi. « Y'en a une seule qui vaut la peine Beck, et tu sais c'est laquelle. » Son regard était sombre, ça avait l'air de lui faire mal. Je savais ce qu'il voulait dire, je l'avais toujours su. Lui aussi.

Mais j'ai eu peur. Alors après un long silence, je me suis levée, j'ai murmuré que j'allais retourner chez moi et je suis partie.

And they cut me to ribbons and taught me to drive.
J’étais incapable de m’empêcher de sourire alors que j’essuyais une petite larme au coin de mon œil. « Je ne vous souhaite que le meilleur. Je vous aime très fort. Vive les mariés! » C’était difficile de croire que Maxine et Woody étaient maintenant mariés. En fait, c’était pas du tout difficile, ces deux là étaient parfaits l’un pour l’autre. Les mots de la mère de Maxine furent les derniers prononcés avant que le DJ reprenne la musique et que les tantes et oncles se lancent sur la piste de danse. Je me suis dit qu’il n’y avait pas de meilleur moment que maintenant pour m’éclipser pour quelques minutes, profiter de la solitude au milieu de tout ce chaos, alors je me suis dirigée vers un des petits balconnets de la salle. Les invités devaient être trop occupés à danser ou à se remplir l'estomac pour aller à l'extérieur parce qu'il n'y avait pas une âme présene. Je me suis dirigée vers la rambarde pour m'y accouder – bon sang que j'avais l'impression d'être dans une pièce de Sheakspeare. Difficile de croire que ma vie allait changer si rapidement à partir de demain.

J'e l'avais annoncé à Maxine quelques semaines plus tôt – elle avait compris, parce que Maxine avait le coeur plus grand que nature et ne voulait que le meilleur pour moi. Et elle savait que ce choix était le meilleur. C'est toujours lorsqu'on est le moins préparés que tout arrive en même temps. « Je comprend que c'est une grosse décision, et je vais te supporter peu importe ce que tu va décider. » Je m'étais mise à pleurer, j'étais inconsolable. Nous avions caressé ensemble quelques scénarios, certains plus heureux que d'autres, que le scénario que j'avais choisi. À la fin de la soirée, une seule option était envisageable, et Maxine m'avait aidé à mettre cette option en place.

J'avais le regard perdu au loin, vers la petite forêt qui bordait la salle de réception, et j'étais perdue dans mes pensées. Je n'ai pas entendu la porte s'ouvrir derrière moi, mais j'ai senti une présence autre que la mienne. Je me suis retournée, et Dax était là, l'épaule sur le cadre de la porte. « Dommage que tu te sois retournée, j'avais une belle vue sur ton cul. » Il avait presque murmuré sa phrase. J'ai ri. « ... t'es renversante ce soir Beck. » Il s'était approché un peu alors qu'un petit sourire en coin apparaissait sur son visage. Dans les derniers mois, Dax et moi nous nous étions un peu distancés l'un de l'autre. C'était devenu difficile de vivre avec nos émotions, de se voir seuls tous les deux - ça nous arrivais de temps à autres, mais c'était très rare. On se voyait avec Maxine et Woody, mais je sentais qu'il y avait toujours une distance, un vide entre nous.

J'ai racconté quelque chose de drôle, et il a eu un éclat de rire. Et je l'ai regardé rire. Ça m'a fait du bien, mais ça me confirmais qu'il allait être celui qui allais le plus me manquer. Même avec la distance entre nous des derniers mois, cette connection ne se perdreait jamais. « Dax... » Ma voix se faisait un peu plus sérieuse, alors son regard s'est posé sur moi. « ... j'ai eu une offre pour aller travailler à New-York. » Il m'a dit qu'il était vraiment content pour moi, que c'était une belle opportunité - il avait eu la réaction la plus politically correct possible, mais j'ai senti un petit pincement dans sa voix. Ça allait faire encore plus mal. « Mon avion pars dans trois jours. » Nous étions restés longtemps en silence. Un silence lourd  en émotions. Il a pris ma main pour me rapprocher de lui et me serrer dans ses bras. Il a déposé un baiser sur mon front et nous étions retourné à l'intérieur rejoindre la fête. Il n'avait pas besoin de savoir que lorsque j'allais arriver à New-York, j'allais aussi me faire avorter.

And she will always keep your cards close to her heart.
Trois minutes, j'avais trois minutes pour me rendre au resto à temps avant d'être officiellement en retard. Mon problème? J'étais à au moins une quinzaine de minutes du point de rencontre. Ça faisais deux jours que j'étais revenue à Weymouth, après juste un tout petit peu plus d'un an. Mon contrat avec Sirius était terminé, et j'avais pris la décision de ne pas le renouveller. Weymouth me manquait trop. Alors au grand bonheur de mes anciens patrons, j'allais retourner sur les ondes de Air 107.2, retrouver mes amis, mon père, mon ancienne vie. Tout allait être à nouveau comme c'était, mais totalement différent.

Arrivant au resto avec, pour faire changement, beaucoup de retard, j'ai vu la petite tête colorée de Max au fond du resto, sur une grande banquette - et c'est là qu'ils se sont retournés, tous les trois. Deux d'entre eux n'avaient clairement aucune idée que j'allais être présente à ce déjeuner. Et Maxine qui souriait de toutes ses dents. L'expression de Woody s'est tranformée rapidement, même si deux jours auparavant il m'avait aidé à transporter toutes mes boîtes du camion à ma nouvelle maison, et il s'est levé de sa chaise pour venir me serrer dans ses bras en me faisant tourner au milieu du resto. « Pennyweather! » Quand Woody a fini par me déposer, j'ai croisé le regard de Dax - il me fixait. J'étais incapable de lire l'émotion dans ses yeux tellement son regard était plein. De haine? De peine? D'amour? De confusion? De peur? Incapable de le deviner. Du coin de l'oeil, j'ai vu Maxine lui donner un coup de pied sous la table et le faire sursauter, ses yeux se détachant des miens. Il s'est levé et est venu me serrer dans ses bras. « Je savais pas que tu revenais... » m'avait-il glissé à l'oreille en serrant mon corps contre le sien, fortement, avec intention. « Je croyais pas que ça allais t'intéresser de le savoir. » ai-je murmuré à mon tour. C'était vrai au fond. Avec les mois qui passaient, on avait fini par à peine se donner des nouvelles l'un de l'autre. À toutes les fois ou j'avais envie de lui dire qu'il me manquais, que je l'aimais, que j'avais besoin de le voir, je me ravisais et redéposais le téléphone avant même d'avoir composé son numéro.

Avant même de m'en être rendue compte, Maxine m'avait enlevé de l'étreinte de Dax et m'avait enlacée comme si on ne s'était pas vues depuis dix ans, alors qu'on s'était vues trois fois depuis mon retour il avait de cela 48 heures. Elle m'a de force enlevé mon veston et nous nous sommes assis. « Je vais avoir besoin d'un mimosa... fort. » que j'ai dit à notre serveuse. Ça va sans dire que le déjeuner était tendu entre Dax et moi.


Dernière édition par Beckett Pennyweather le Dim 2 Juil - 21:40, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☰ date d'inscription : 29/03/2017
☰ messages : 350


Feuille de personnage
☰ carnet d'adresses:

Message(#) Sujet: Re: beckett. and I can feel it comin' up as the night's gettin' warm. Dim 11 Juin - 20:18

OMG OMG OMG SARAH
ma déesse
et puis le pseudo déchire tellement
j'ai hâte d'en savoir plus sur ton personnage
en attendant, j'te souhaite la bienvenue parmi nous et une bonne rédaction de fiche

_________________
can't stop the feeling
everything we used to know crashed into the great unknown 'cause even underneath the waves i'll be holding on to you and even if you slip away i'll be there to fall into the dark to chase your heart no distance could ever tear us.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☰ date d'inscription : 14/05/2017
☰ messages : 450


Message(#) Sujet: Re: beckett. and I can feel it comin' up as the night's gettin' warm. Dim 11 Juin - 20:37

CETTE BEAUTE
Bienvenue sur le forum!
Hâte d'en savoir plus sur la demoiselle

_________________
Scar Tissue
Scar tissue that I wish you saw. Sarcastic Mister know it all. Close your eyes and I'll kiss you 'cause with the bird I'll share.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☰ date d'inscription : 29/05/2017
☰ messages : 634


Feuille de personnage
☰ carnet d'adresses:

Message(#) Sujet: Re: beckett. and I can feel it comin' up as the night's gettin' warm. Dim 11 Juin - 22:20

Comme tous les autres j'aime beaucoup l'avatar et le pseudo
Bienvenue et courage pour ta fiche

_________________

✻ the wicked games
Amène ton amour bébé, j’apporterai ma honte. Amène les médicaments bébé, j’apporterai ma douleur. Mon cœur sera là, mes cicatrices seront là. Amène les verres bébé, j’apporterai à boire. Amène ton corps bébé, je t’apporterai la gloire. Et ce sont mes putains de mots aussi. Putain, laisse-moi t’aimer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


Message(#) Sujet: Re: beckett. and I can feel it comin' up as the night's gettin' warm. Dim 11 Juin - 22:34

HYLAND
quel choix !
Bienvenue parmi-nous
Revenir en haut Aller en bas
avatar
☰ date d'inscription : 06/06/2017
☰ messages : 226


Feuille de personnage
☰ carnet d'adresses:

Message(#) Sujet: Re: beckett. and I can feel it comin' up as the night's gettin' warm. Dim 11 Juin - 22:36

Sarah   
Bienvenue et bon courage pour ta fiche  I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☰ date d'inscription : 11/06/2017
☰ messages : 37


Feuille de personnage
☰ carnet d'adresses:

Message(#) Sujet: Re: beckett. and I can feel it comin' up as the night's gettin' warm. Mar 13 Juin - 6:30

Merci infiniment de l'accueil! Il ne m'en reste pas beaucoup! Une annecdote à finir, et une autre à écrire. J'ai vraiment hâte de RP avec vous tous!


_________________

❝ The Last Something That Meant Anything ❞ As hours move to minutes and minutes take longer to break, we've been sitting here for hours, all alone and in the dark. If I could find another thirty minutes somewhere I'm sure everything would find me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☰ date d'inscription : 11/06/2017
☰ messages : 37


Feuille de personnage
☰ carnet d'adresses:

Message(#) Sujet: Re: beckett. and I can feel it comin' up as the night's gettin' warm. Ven 16 Juin - 7:49

Voilà, j'ai terminé!  Embarassed          j'espère que vous allez apprécier.

Si il y a quoi que ce soit à changer, ou bien à ajouter, n'hésitez pas à me le dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☰ date d'inscription : 29/03/2017
☰ messages : 350


Feuille de personnage
☰ carnet d'adresses:

Message(#) Sujet: Re: beckett. and I can feel it comin' up as the night's gettin' warm. Ven 16 Juin - 11:30

Welcome
j'ai adoré lire ta fiche ! en plus d'avoir choisi un avatar juste génial, ton personnage est super attachant ! et puis, j'ai adoré toute la petite bande, sa relation avec maxine, et puis surtout avec dax ! j'ai vraiment hâte de vous voir jouer ! alors, bien entendu, tu es validée ! je te souhaite un excellent jeu parmi nous !

Félicitation à toi, te voilà validé(e) ! Maintenant que tu as ta couleur, tu vas pouvoir faire évoluer ton personnage. Mais avant tout, il y a quelques étapes par lesquelles tu dois passer. En effet, à moins que tu ne sois à la rue, tu vas avoir besoin d’un logement, n’oublie pas non-plus de venir recenser ton métier. Aussi, pour que les autres puissent venir te demander des liens, pense donc à créer ta fiche de relations. Bien évidemment, tu peux également créer tes propres scénarios et/ou pré-liens. Mais surtout, amuse-toi ! Et si tu as le moindre problème, l'équipe administrative est à ta disposition.

Bon jeu !

_________________
can't stop the feeling
everything we used to know crashed into the great unknown 'cause even underneath the waves i'll be holding on to you and even if you slip away i'll be there to fall into the dark to chase your heart no distance could ever tear us.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Message(#) Sujet: Re: beckett. and I can feel it comin' up as the night's gettin' warm.

Revenir en haut Aller en bas
 

beckett. and I can feel it comin' up as the night's gettin' warm.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» SOMETIMES I FEEL MY HEART WILL OVERFLOW ✗ le 30/03 vers 01h58
» Your worst battle is between what you know and what you feel ▬ Nolà&Lulla
» Rosemary > Can you make it feel like home ?
» Sahara ▬ I feel so close to you right now, it's a force feel [DONE]
» Everything that kills me, makes me feel alive. [Morgan]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHERE IS THE LOVE :: A Lifetime Of Memories :: Watch Me Grow :: Look Who's Growing Up-