Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 can't go back | ft. Tommy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
☰ date d'inscription : 13/07/2017
☰ messages : 281


Message(#) Sujet: can't go back | ft. Tommy Dim 16 Juil - 21:04

 

can't go back
- tommy & lily -

Lily, en ce moment ta vie c’est le bordel.
Et courir t’aide à ne plus penser à rien. Courir ça te permet de te vider la tête assez longtemps pour passer une journée sans faire carburer tes neurones à temps pleins. Sans te donner encore plus la nausée, sans te faire lamentablement perdre pied. Courir d’apporte une assez grande dose d’oxygène pour arrêter de respirer tout le reste de la journée.
Tu oublies de te demander comment tu vas pouvoir annoncer à tes parents que tu es enceinte de bientôt trois mois. Tu vois déjà la mine déconfite de ton père, une main perdue dans ses cheveux grisonnant quand tu lui apprendras la nouvelle. Tu imagines ta mère se retenir à la chaise de la cuisine avant de s’asseoir pour essayer de comprendre ce qu’il se passe. Tu sais qu’ils seront déçus quand tu leur avoueras que tu n’es plus avec le père. Tu les vois déjà te sermonner : « Mais enfin, Lily ! Tu ne peux pas élever un enfant toute seule ! » Et pourtant, c’est le choix que tu as fait.
Tu n’as pas besoin de te demander comment expliquer à Joe pourquoi tu es toujours enceinte. Tu ne sais même pas comment il est au courant. Tu reçois des dizaines messages de lui depuis plusieurs jours, Lily. Il te demande pourquoi ce "truc" grandit toujours en toi. Il demande des explications. Des comptes. Mais tu n’as rien à lui rendre, toi. Ton assistante, elle, par contre à des comptes à rendre. Elle était la seule au courant de ta grossesse. De toute façon, tu n’avais pas d’autre choix que de confesser. Pendant deux mois, elle t’a vu rendre le contenue de ton estomac plusieurs fois par jours parce que l’odeur de la nourriture donnée aux animaux en observation te donnait la nausée. Mais tu lui avais fait promettre de ne rien dire. A personne. Sous aucun prétexte. Elle ne t'as pas écouté.
Et tu passes à la trappe l’identité de ce mystérieux frère. Ce militaire dont tu ne sais toujours rien. Tu n’as pas voulu questionner ta mère, tu as toujours du mal à la voir en face. Elle a trompé ton père. Toi qui pensais qu’ils s’étaient toujours aimés plus que tout, t’as déchanté. Tu comprends pas pourquoi elle fait ça, tu ne comprends pas non plus qu’ils te l’aient caché et que ton père ait contraint ta mère à abandonner le bébé. C’était son enfant.

Alors oui, courir c’est ce que tu fais presque chaque matin. T’enfiles ta tenue de sport, tes baskets, t’attaches tes cheveux et tu te diriges vers le parc le plus proche. Tu préfères courir ici qu’en pleine ville. Aussi tôt, tu as moins de chance de croiser quelqu’un que tu connais. Et donc, moins de chance de devoir expliquer le ventre arrondit qu’on devine à travers tes vêtements. Tu fais tout pour le cacher, mais ça devient difficile. Tes seins aussi commencent à gonfler, mais pour l’instant ils rentrent heureusement toujours dans tes sous-vêtements. Tu vas malheureusement devoir penser à aller te faire une nouvelle garde-robe spéciale femme enceinte mais ça te fait flipper. Autant que ton premier rendez-vous chez le gynécologue la semaine prochaine.
Et puis, le parc est beau. Le soleil l’illumine à travers les nuages et c’est tout simplement un plaisir pour les yeux. Même après vingt-cinq ans tu ne te lasses pas de ce paysage.
Tout en courant, tu t’autorises à observer les gens qui comme toi, affrontes les fraîches heures du matin pour se balader ou pour faire leur sport. Un groupe de jeune semble mettre un terme à une longue nuit de beuverie et tu croise une autre joggeuse. Son rythme est beaucoup plus soutenu que le tiens, mais peu importe.
Tu laisses ton regard glisser au bout du chemine et tu observes curieusement une silhouette brune se dessiner sous tes yeux. Ton cœur a un soubresaut et tu t’arrêtes de courir après quelques foulées. Tu penses d'abord à un mirage. L’un de ceux qui vous font voir les gens qui vous manque, mais plus les secondes passent et plus tu peux observer son visage devenir nette et là tu n’as plus aucun doute. C’est comme te prendre une claque en pleine gueule, et tu sens tes jambes devenir légèrement tremblante mais tu tiens toujours debout.

- Tommy ?! Tu marques une courte pause, incapable de croire que c'est bien lui mais tu continues plus fort : Tommy c’est vraiment toi ?! Ta voix est presque un cri alors qu'il se rapproche assez de toi pour t’entendre. Ta voix vrille un peu. Tu ne sais pas si tu dois être en colère ou heureuse alors ton visage reste interdit. Peut-être que c’est simplement quelqu’un qui lui ressemble ?

Tu ne comprends pas pourquoi il serait revenu en ville sans même te prévenir, sans même te contacter ? Tu t’es tellement inquiétée pour lui. Lily, tu lui as laissé une bonne centaine de messages, tout autant de textos, et il ne t’avais jamais répondu. Et pourtant, tu es persuadée que c’est bien lui qui se tiens actuellement devant toi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☰ date d'inscription : 06/06/2017
☰ messages : 226


Feuille de personnage
☰ carnet d'adresses:

Message(#) Sujet: Re: can't go back | ft. Tommy Lun 17 Juil - 21:32



Can't go back
Lily & Tommy


« Meilleurs amis pour la vie. » Un pacte fait du haut de leurs dix ans, Lily et Tommy s’étaient promis de rester ensemble aussi longtemps que possible.Malgré tout, leur amitié tenait bon et chaque jour, les obstacles que chacun rencontré permettait de renforcer ce lien si fort qui les unissaient. Il s’en était passé des choses depuis ce jour. Entre amours, fous rires, disputes, crises, larmes et joies, ils étaient passés par toutes les étapes qu’une relation peut avoir. Jusqu’à ce jour, où Tommy a décidé de quitter la ville, partir loin de Lily, pour elle.En partant, il ne se doutait pas une seule seconde que ça lui ferait autant mal, mais il préférait ça plutôt que d’envoyer Lily à l’hôpital, comme il l’avait déjà fait avec Mary autrefois. En revenant en ville, il savait pertinemment qu’il se retrouverait face à elle tôt ou tard. Il voulait retarder ce jour, mais il appréhendé énormément. Il en faisait souvent des cauchemars ces derniers temps. Il rêvait de ses retrouvailles qui se passaient super bien et qui, d’un coup, terminait à l’hôpital. Ce matin, encore, c’est en sueur qu’il se réveilla. « Lily... » D’un bond, il se réveilla, pris d’une frayeur. Encore une fois, c’était la même chose. Lily se retrouvait à l’hôpital par sa faute. Mais ce n’était qu’un rêve et tant qu’il était loin d’elle, elle était en sécurité. Afin de faire le vide dans sa tête, il se décida à sortir courir, comme il avait l’habitude de faire. Le sport lui permettait d’évacuer tout ce qui n’allait pas, d’autant plus qu’à l’heure où il sortait, il n’y avait pratiquement personne et ça, il appréciait. Il croisait souvent les mêmes personnes, le petit couple de personnes âgées qui promenait leur petit chien, la mère de famille qui sortait prendre l’air très tôt, profitant de ce petit moment de répit avant de reprendre sa vie de famille, Lily, en tenue de sport. Lily ! Non, pas maintenant. Elle ne pouvait pas être là. Pourtant, il la reconnaîtrait entre mille. Elle était bel et bien là, toujours égale à elle-même. « Tommy ? » Impossible de faire demi-tour. Il sentit son cœur battre de plus en plus fort. « Lily.. » Et merde. Plus question de reculer. Il n'avait aucune idée de comment se sortir de là. « Je.. je ne sais pas trop quoi dire là en fait.. je ne pensais pas te revoir. » dit-il, avec une froideur qu'il regretta aussitôt. Cette situation, il ne l'avait jamais vécu. Avec Lily, tout a toujours été parfait. Ils n'ont jamais eu de situation gênante, lorsqu'ils se voyaient, c'était des éclats de rire et de la joie. Là, c'était totalement différent. Il aurait tellement voulu la prendre dans ces bras, rattraper tout ce temps perdu, mais en repensant à ce qu'il avait fait à Lily, il pensait automatiquement à ce qu'il avait fait également à Mary. Et savoir qu'il pouvait blesser Lily de cette manière le rendait fou et il préféré ne plus parler à la jeune femme plutôt que de la blesser.


black pumpkin


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☰ date d'inscription : 13/07/2017
☰ messages : 281


Message(#) Sujet: Re: can't go back | ft. Tommy Lun 17 Juil - 23:40

 

can't go back
- tommy & lily -

Pour la vie.
Et jusqu’à ce que la maladie vous sépare.
Ouais, vous étiez censé être plus forts que tout. Mais toujours ensemble. Cependant votre amitié semble finalement s’être effacé aussi facilement qu’un dessin sur une plage de sable mouillé peu de temps avant qu’une vague ne l’emporte. Et dans votre histoire, la vague qui a tenté de balayer vos souvenirs n’était autre que cette putain de maladie.

T’as tellement de mal à te dire que c’est bien lui. T’as envie de lui ouvrir les bras. T’es à la fois tellement heureuse de le voir et tellement en colère contre lui. Putain. Ton meilleur-ami ! Ça fait tellement longtemps que tu ne l’as pas vu. Plus d’un an, plus de 365 jours pour vous qui vous voyez presque tous les jours. C’est long. Horriblement long. Tu jures qu’il a changé en un an et pourtant, tu n’aurais pas cru que ça soit possible. Mais bon, toi aussi t’as changé. Maintenant t’as un ventre plus rond, les cheveux plus longs, le visage plus maquillé.

- Lily.. Je.. je ne sais pas trop quoi dire là en fait.. je ne pensais pas te revoir.

C’est le coup de grâce. L’épée au-dessus de ta tête s’abat et tu as l’impression de mourir sous le choc. Où est ton Tommy ? Celui qui t’as quitté ? Ton meilleur-ami ? Où sont passés les rires et les chants ? Son ton froid te donne presque envie de chialer. Autant que lorsque que tu t’agrippais à ton téléphone comme si t’as vie en dépendait, attendant misérablement qu’il décroche. Mais non.
T’es une fille forte Lily. Interdiction de craquer.

- C’est tout ? Ta voix trembles légèrement mais tu gardes la tête haute. Peut-être trop légèrement pour qu’il puisse le remarquer et tu recules d’un pas. La colère monte en toi beaucoup trop vite. « Je ne pensais pas te revoir » ? Même pas de « Hé Lily, au fait désolé d’être partit sans donner de nouvelles, désolé de t’avoir abandonné comme une merde » ? Tu ris jaune avant de reprendre sans lui laisser le temps d’en placer une. Ni même de :  « désolé de pas avoir répondu à tout tes messages et de t’avoir laissée t’inquiéter toutes les nuits pendant presque trois mois consécutifs, toute seule à chialer comme une pauvre conne parce que je voulais pas décrocher mon putain de téléphone » ? Une pause. Un peu plus longue cette fois. Contente de voir que je ne t’ai pas manqué…

Et finalement, tu craques quand même. T'aimerais bien faire genre que tu n'en as rien à foutre, que ça ne t’atteint pas mais c'est entièrement faux. Ça t’atteint. Ça te va droit au cœur. Ya des larmes qui menacent de rouler sur tes joues. Retiens-les, Lily. Peut-être que si t’es hormones n’étaient pas autant en pétard depuis que t’es en cloques tu serais pas dans un tel état mais malheureusement, t’arrives pas tellement à le contrôler. Tu passes une main rageuse sous tes yeux et tu râles en te retournant. Toi qu’attendais au fond de toi qu’il revienne. T’aurais imaginé tous types de retrouvailles. Mais jamais des comme ça.

- Tu devais pas craquer. C’est un murmure. Ça ne concerne que toi. La seconde suivante, tu te retournes et tu retiens toujours de force tes larmes. Pourquoi ? Pourquoi Tommy ? Ce qui s’est passé c’était pas de ta faute !

Ta poitrine a un mouvement saccadé. Tu respires rapidement. Pas seulement parce que la course t’a essoufflée mais parce qu’il y a actuellement tout un tas d’émotions contraires qui se baladent dans tes veines. T’as envie de le gifler. Pour chaque sonnerie à laquelle il n’a pas répondu. Mais tu le fais pas, tu gardes les bras ballants, tu sais pas quoi faire d’autre. En ce moment, t’as trop donné.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☰ date d'inscription : 06/06/2017
☰ messages : 226


Feuille de personnage
☰ carnet d'adresses:

Message(#) Sujet: Re: can't go back | ft. Tommy Mar 18 Juil - 13:06



Can't go back
Lily & Tommy


S’il y avait bien une chose qu’il redoutait en rentrant, c’était Lily. Il n’avait pas pensé que ça viendrait aussi vite et n’était pas préparé à ces retrouvailles. Après tout, il l’avait blessé physiquement, mais il savait pertinemment que le pire pour la jeune femme est de l’avoir laissé durant un an. Il peut deviner sa réaction quant à son retour et c’est pour cette raison qu’il appréhendé. Lily ne laissera pas ça comme ça et lui en voudra énormément. Mais, d’un sens, il cherchait à provoquer cette réaction chez sa meilleure amie, il ne voulait plus prendre le risque de la blesser et elle était pourtant bien placée pour le savoir. Au fond, il était heureux de la revoir.  Même si ce n’est pas dans des circonstances joyeuses, elle était là et rien ne lui faisait plus plaisir de revoir ce visage qu’il avait tant aimé.

« C’est tout ? » Tommy resta silencieux, essayant de faire le point sur la situation. « Je ne pensais pas te revoir » ? Même pas de « Hé Lily, au fait désolé d’être partit sans donner de nouvelles, désolé de t’avoir abandonné comme une merde » ? Ni même de : « désolé de pas avoir répondu à tout tes messages et de t’avoir laissée t’inquiéter toutes les nuits pendant presque trois mois consécutifs, toute seule à chialer comme une pauvre conne parce que je voulais pas décrocher mon putain de téléphone » ? D’aussi loin qu’il se souvienne, ils n’avaient jamais eu de grosses disputes, des petites querelles oui, et encore, ça durait jamais bien longtemps. Là, Tommy ne savait clairement plus où se mettre. Il en avait tellement gros. Il faisait le tri dans ce qu’il venait d’entendre et ressentait la douleur de Lily. Il n’était pas parti pour passer du bon temps ailleurs, il avait également souffert de son côté, préférant de loin rester seul et affronter ça lui-même. Oui, il avait très bien vu tous ses messages et ses appels, mais il en était resté loin. Selon lui, elle était mieux sans lui. Il n’a qu’une envie, c’est de la retenir et de lui dire qu’il était désolé pour tout ça, mais il reste là, figé, sans savoir comment s’y prendre. Encore une fois, il n’est jamais dans cette situation et Tommy a toujours eu du mal à gérer les nouvelles situations, surtout de ce genre. « Pourquoi ? Pourquoi Tommy ? Ce qui s’est passé c’était pas de ta faute ! » « C’était pas de ta faute, c’était pas de ta faute » et puis, ça sonne en boucle dans sa tête et là, ça lui fait tilt. Il devait se défendre et lui dire qu’il n’avait pas agis égoïstement. Son geste violent envers elle lui avait coûté une semaine d’internement et Lily était la mieux placé pour savoir à quel point il avait été détruit suite à ça. « Tu crois que pendant un an, je me suis éclaté à tel point que j’ai ignoré tes appels et messages ? Je suis parti parce que je le devais. Je suis parti parce que je t’ai blessé Lily ! Ça aurait pu être pire. J’ai déjà fait pire et tu le sais. Et oui, c’était entièrement ma faute. Je suis malade ! Et ça ne changera jamais. » Il s’arrêta un instant, repensant à Mary. Son geste violent envers elle lui avait coûté une semaine d’internement et Lily était la mieux placé pour savoir à quel point il avait été détruit suite à ça. Le sentiment de culpabilité lui pesait toujours autant. « Si je suis partie, c’est uniquement pour ne pas que tu retrouves à l’hôpital un beau jour et je ferai tout pour que tu restes loin de moi. » Finit-il par dire, le regrettant aussitôt. Là, il avait eu mal. Mal à son petit cœur qui ne battait que pour elle. Il avait certes, réussi à « dompter » sa maladie, mais il lui arrivait souvent de ne pas réussir à se contrôler et laisser sa maladie prendre le dessus. Il y avait toujours un risque et elle n'avait pas l'air d'en prendre conscience. " Lily.. tu m'as manqué." lâcha t-il tout doucement en se rapprochement maladroitement d'elle.


black pumpkin


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☰ date d'inscription : 13/07/2017
☰ messages : 281


Message(#) Sujet: Re: can't go back | ft. Tommy Mer 19 Juil - 0:25

 

can't go back
- tommy & lily -

Lily, tu n’aurais jamais pensé te disputer avec Tommy. Pas à ce point-là. Non, tu n’aurais jamais pensé que ça aurait pu arriver. Vous n’aviez que de petites querelles sans importances qui ne duraient jamais bien longtemps et heureusement. De toute façon, tu n’as jamais supporté rester trop longtemps en colère contre lui. Quand tu boudais il te suffisait d’avoir de nouvelles choses à lui raconter pour faire une impasse totale sur ta pseudo « colère ». Même une blague de sa part, te faisais revenir dessus.

- Tu crois que pendant un an, je me suis éclaté à tel point que j’ai ignoré tes appels et messages ? Je suis parti parce que je le devais. Je suis parti parce que je t’ai blessé Lily ! Ça aurait pu être pire. J’ai déjà fait pire et tu le sais. Et oui, c’était entièrement ma faute. Je suis malade ! Et ça ne changera jamais.

Ta colère redescend légèrement lorsqu’il prend la parole. Tu te calmes et tu le regardes fixement. Tes bras ballottent toujours avant que tu ne passes une main dans ta nuque. Tu réussi à entrevoir ton ancien Tommy à travers ses quelques mots ; ce Tommy qui se prenait pour une montre. Pourtant, toi, tu as toujours su Lily qu’il n’était pas un monstre et tu ne le pensais toujours pas aujourd’hui.
Bien-sûr que tu ne pensais pas qu’il ne te répondait pas parce qu’il s’éclatait. Tu te doutais que ce n’était pas le cas. Mais ce qui te blessait, c’était de savoir qu’il entendait son téléphone sonner, qu’il devait apercevoir ton nom sur l’écran et qu’il n’appuyait jamais sur « décrocher ». Ce qui te blessait, c’était de savoir qu’il devait lire les messages mais qu’il ne t’a jamais répondu. Ou pire. Ton esprit a parfois pensé qu’il voyait la notification d’un nouveau message de ta part mais qu’il le supprimait avant même de le lire.

- Si je suis partie, c’est uniquement pour ne pas que tu retrouves à l’hôpital un beau jour et je ferai tout pour que tu restes loin de moi. C’est un nouveau coup fatale. Il veut que tu restes loin de lui. Alors tu as soudainement l’impression que tu as vraiment perdu ton meilleur-ami. Et ça fait d’autant plus mal. Lily.. tu m'as manqué.

Ca t’apaise de savoir que tu lui as manqué, mais tu as aussi envie de lui faire ravaler ses mots. Il n’a pas le droit de te dire ça juste après t’avoir avoué qu’il ferait tout pour que tu restes loin de lui. D’un côté, il est parti pendant un an, sans regarder par-dessus ton épaule et même s’il pensait faire le bon choix… D’après toi c’était la pire chose à faire. Mais c’était ton point de vu de meilleure-amie, un point de vue un peu égoïste aussi parce que tu aurais voulu qu’il reste avec toi. Et tu ne peux pas lui pardonner. Bien entendu, tu sais qu’il a souffert lorsqu’il s’est fait interner après ce qu’il s’était passé avec cette Mary, mais tu as toujours été persuadée que tu serais là pour lui pour que ça ne risque plus d’arriver.

- Une fois. Tu réponds d’une voix assurée ravalant ta voix tremblotante. Tu prends un pas de recul. Non pas que tu n’as pas envie d’être proche de lui, non pas que tu as peur, mais parce que c’est tellement étrange. Tu ne sais plus si tu es sa meilleure-amie ou si tu es devenue une étrangère. Une fois, en dix-sept ans. Une fois en plus de vingt ans d’amitié. Est-ce que tu as oublié que je n’ai pas peur ? Que je n’ai jamais eu peur ? Et que je n’aurais jamais peur ? Que je te fais confiance ? Tu n’es pas ta maladie Tommy. Oui, tu es malade, et tu ne pourras jamais vraiment guérir mais putain, Tommy t’es tellement plus que ça. Je… Tu hésites avant de continuer, tu cherches tes mots. Ce n’est pas parce que tu as déjà fait pire que tu le refera. J’en suis convaincu. Parce que cette fille ne te connaissait pas autant que moi je te connais. Est-ce qu’elle savait reconnaître lorsque tu commençais à faire une "crise" ? Tommy... Tu ne peux pas te couper de tout le monde juste parce que tu as peur de blesser quelqu’un. Et tu peux pas m'écarter de ta vie comme ça, sans même me demander mon avis.

Tu soupires et tu passes une main sur ton visage. Cette situation te retourne totalement le cerveau.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☰ date d'inscription : 06/06/2017
☰ messages : 226


Feuille de personnage
☰ carnet d'adresses:

Message(#) Sujet: Re: can't go back | ft. Tommy Lun 24 Juil - 17:37



Can't go back
Lily & Tommy


Au fond, même s’il n’était pas prêt à revoir Lily, il avait la certitude qu’il tomberait nez à nez avec elle tôt ou tard. Après tout, il savait qu’elle était toujours en ville puisqu’il avait quelques nouvelles par sa sœur. Sa sœur était la seule personne avec qui il avait gardé un minimum de contact et tant qu’elle pouvait, elle lui donnait des nouvelles de Lily. Quoi qu’il en soit, s’il était revenu en ville, c’était également pour se racheter auprès de ceux qu’il a fait souffrir. Lily en fait parti, mais pour autant, il ne voulait pas renouer avec elle, les liens qu’ils avaient avant. Ils étaient certes, meilleurs amis, mais il ne se voyait pas faire comme si de rien était aujourd’hui. Alors, oui, il était difficile d’effacer plus de vingt ans d’amitié, ils avaient vécu énormément de choses ces deux-là et si Lily n’avait pas été là pour Tommy, il y a bien longtemps qu’il aurait accepté de grandir dans un centre pour les personnes comme lui. Loin des gens « normaux », loin des regards et des critiques. Il aurait été prêt à y passer sa vie si sa meilleure amie n’avait pas été là.
- Une fois. Tommy ne la lâche pas du regard, il l’écoute tant bien que mal, essayant de garder à l’esprit qu’il l’avait blessé et qu’il pouvait faire pire, qu’il avait fait pire même. Blessé Lily était la pire chose qu’il lui été arrivé. Avec Mary, c’était différent encore. La relation n’était pas la même, il s’en voulait, oh oui, il était encore pris de remords aujourd’hui, mais le fait de savoir qu’il pouvait envoyer Lily à l’hôpital le rendait totalement fou.

" Une fois, en dix-sept ans. Une fois en plus de vingt ans d’amitié. Est-ce que tu as oublié que je n’ai pas peur ? Que je n’ai jamais eu peur ? Et que je n’aurais jamais peur ? Que je te fais confiance ? Tu n’es pas ta maladie Tommy. Oui, tu es malade, et tu ne pourras jamais vraiment guérir, mais putain, Tommy t’es tellement plus que ça. Je…
Il hocha la tête ne voulant pas l’écouter, mais c’était plus fort que lui. Il savait qu’elle avait raison. Lily était l’une des personnes, avec sa sœur, qui n’avait jamais eu peur de lui et qui ne l’avait jamais pris pour une personne « bizarre » comme il avait si bien entendu des centaines de fois.

" Ce n’est pas parce que tu as déjà fait pire que tu le refera. J’en suis convaincu. Parce que cette fille ne te connaissait pas autant que moi je te connais. Est-ce qu’elle savait reconnaître lorsque tu commençais à faire une "crise" ? Tommy... Tu ne peux pas te couper de tout le monde juste parce que tu as peur de blesser quelqu’un. Et tu peux pas m'écarter de ta vie comme ça, sans même me demander mon avis. "

Et pourtant, il se rappelle très bien du regard de Lily lorsqu’il l’avait agressé. Il se rappelle de chaque petit détail de ce moment. « Tu n’as pas peur aujourd’hui. Mais tu auras peur. Je me rappelle très bien de ce regard que tu as eu, ce n’était pas le regard d’une personne qui n’avait pas peur. Tu as eu peur de moi Lily. Et tu continueras d’avoir peur, parce que ce putain de traitement me maintient pour un temps seulement et que je peux péter un câble n'importe quand. » Il se rapprocha d’elle, sûr de lui. « Tu ne feras jamais le poids face à la maladie. Tu ne pourras réussir à me repousser si je tente quoi que ce soit. C’est ce que tu veux Lily ? Tu n’as pas ton avis à donner, pas là-dessus.
Tu me connais moi, mais pas ma maladie. Je suis trop imprévisible et je ne me permettrai pas de te mettre en danger. »
Il marqua un temps d’arrêt et se recula tout doucement « Ni toi, ni ton futur bébé. » dit-il en regardant son ventre enrobé. Tommy connaissait Lily dans les moindres détails. Dès qu’il y avait un changement, il le voyait tout de suite. Un changement de coiffure, un nouveau maquillage, de nouveaux vêtements, peu importe le changement, Tommy le voyait. À moins qu’il se trompe et qu’il prétende que Lily était grosse, elle était bel et bien enceinte.


black pumpkin


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☰ date d'inscription : 13/07/2017
☰ messages : 281


Message(#) Sujet: Re: can't go back | ft. Tommy Mer 26 Juil - 13:09

 

can't go back
- tommy & lily -

Lily, tu retiens toujours les larmes qui menacent de frayer leur route le long de tes joues rosies, se frayant leur chemin jusqu’au commissures de tes lèvres. Tu ne sais plus où tu en es. Tu es perdue entre l’idée de continuer à détester Tommy pour son départ précipiter et celle de te jeter dans ses bras tant il t’a manqué. Chaque idée se bas dans ton esprit ne te laissant aucun répit. Peut-être qu’encore une fois tu devrais t’enfuir en courant : comme tu l’as si bien fait ces derniers temps.

- Tu n’as pas peur aujourd’hui. Mais tu auras peur. Je me rappelle très bien de ce regard que tu as eu, ce n’était pas le regard d’une personne qui n’avait pas peur. Tu as eu peur de moi Lily. Et tu continueras d’avoir peur, parce que ce putain de traitement me maintient pour un temps seulement et que je peux péter un câble n'importe quand. Tu ne feras jamais le poids face à la maladie. Tu ne pourras réussir à me repousser si je tente quoi que ce soit. C’est ce que tu veux Lily ? Tu n’as pas ton avis à donner, pas là-dessus. Tu me connais moi, mais pas ma maladie. Je suis trop imprévisible et je ne me permettrai pas de te mettre en danger.

Lorsqu’il avance vers toi, cette fois tu ne recules pas et tu tentes de soutenir son regard sans laisser transparaître l’émotion qui s’agite toujours en toi. Tu pinces tes lèvres. Bien-entendu, tu n’as pas peur, tu n’as pas envie de reculer parce que tu fais toujours confiance à Tommy. Tu sais qu’il ne te ferait pas de mal volontairement. Et tu sais qu’il ne te blessera pas. Tu le sais assez fort. Et une part de toi penses que c’est à cause de sa peur, qu’il pourrait craquer d’un moment à l’autre. Mais tu te tais et tu te demandes comment faire.
Même si tu lui en veux, tu n’as pas envie de perdre une nouvelle fois ton Tommy. Tu n’as pas envie de le voir s’enfuir loin de toi et ne plus jamais revenir. Tu es incapable d’effacer 20 ans d’amitié en claquant des doigts. Et maintenant que tu sais en ville, tu aurais beaucoup trop de mal à essayer de rester loin de lui. Vous avez traversé tellement de chose ensemble. Il a presque toujours été là pour toi si on compte l’année qui s’est écoulée. Avant de partir, il a toujours été près de toi comme tu as toujours tout fait pour être près de lui.

- Ni toi, ni ton futur bébé.
- Comment ? Tu demandes dans un souffle. Tu amènes dans un réflexe tes bras autour de ton ventre arrondis, comme si tu essayais de le cacher. Mais ta question est idiote et tu t’en rends compte alors tu soupires et tu gardes tes bras repliés contre lui comme si tu essayais de le garder secret et tu prends un peu plus d’assurance. Je n’ai pas peur, Tommy. Ce jour-là c’était… J’ai été seulement prise par surprise. Je… Si tu en avais assez le courage tu avouerais aussi qu’un voix dans ta tête avait été déçue quand il t’avais repoussé alors que tu venais de l’embrasser. Tu oublies que je me suis renseigner, que j’ai essayé de la comprendre, de comprendre comment elle fonctionnait pour t’aider au mieux ? Tu n’as pas le droit de me repousser comme ça sans me laisser le choix, Tommy. Tu n’as pas le droit de me repousser comme tu es parti. T’as pas le droit de me laisser encore seule et pourtant dieu seul sait à quel point je t’en veux. Les mots sortent et ton visage se crispe.

Tu as envie de le frapper. De le frapper jusqu’à ce qu’il comprenne à quel point il est idiot, à quel point il est stupide. Tu ne veux pas qu’il s’isole qu’il se comporte comme s’il était destiné à rester seul jusqu’à la fin de ses jours parce que tu sais qu’il ne le mérite pas. Tommy mérite tellement mieux. Cette maladie n’aurait jamais dû lui tomber dessus. Tu ne peux pas lui pardonner, pas comme ça, pas tout de suite, mais tu ne veux pas non plus le voir s’enfuir à nouveau.

- Si tu ne me laisses pas le choix, Tommy, je ne te le laisserais pas non plus.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☰ date d'inscription : 06/06/2017
☰ messages : 226


Feuille de personnage
☰ carnet d'adresses:

Message(#) Sujet: Re: can't go back | ft. Tommy Mer 26 Juil - 21:36



Can't go back
Lily & Tommy



Il perdait le contrôle de la situation et n’aimait pas ça. Il ne faisait jamais face à ce genre de situation. Retrouvez Lily le mettait mal parce qu’il ne savait pas comment réagir face à elle. Il regrettait de l’avoir lâchement abandonné, mais en même temps, il veut garder en tête que c’était uniquement pour son bien. Une de ses petites voix intérieures lui disait que c’était idiot et qu’il fallait garder Lily près de lui, une autre lui disait de rester loin sinon il la blesserait. Durant un an, il avait réussi à se contrôler à chaque fois que sa maladie prenait le dessus, on l’avait aidé et poussé à la combattre. Il sait qu’avec de la volonté, il pourrait y arriver même ici, avec Lily, mais l’idée l’effrayait. « Comment ? » Il soupira légèrement face à sa meilleure amie qui avait oublié à quel point Tommy la connaissait bien. Tout se mélangeait dans sa tête, si bien, qu’il ne savait même plus quelle attitude avoir avec elle.

« Je n’ai pas peur, Tommy. Ce jour-là, c’était… J’ai été seulement prise par surprise. Je…
« Tu oublies que je me suis renseigner, que j’ai essayé de la comprendre, de comprendre comment elle fonctionnait pour t’aider au mieux ? Tu n’as pas le droit de me repousser comme ça sans me laisser le choix, Tommy. Tu n’as pas le droit de me repousser comme tu es parti. Tu n'as pas le droit de me laisser encore seule et pourtant dieu seul sait à quel point je t’en veux. »
Il est vrai que Lily a toujours fait en sorte de comprendre la maladie, elle arrivait toujours à gérer la situation, elle était la seule qui se préoccupait de lui.
« Ce jour-là, tu as eu peur qu’il t’arrive la même chose qu’à Mary. Arrête de dire le contraire. Tu sais que je ne contrôle plus rien quand je suis comme ça. Tu te persuades du contraire pour avoir une bonne raison de m’en vouloir. Tu ne veux pas me comprendre, tu ne cherches même pas à te mettre à ma place Lily. » C’est là qu’il se rendait compte que les médicaments faisaient effet. En temps normal, la colère aurait pris le dessus, mais là, il était d’un calme qu’il ne saurait expliquer. « Tu n’es pas si seule que ça, apparemment. » Dit-il en faisant signe de la tête vers son ventre. « Lily. Un an d’absence ne signifie pas que j’ai tout oublié de toi. Je te connais, je connais tout de toi. Alors, si tu penses que je n’aurai jamais vu ton ventre qui commence à s’arrondir, tu te trompes. »
Il n’était parti qu’un an et pourtant, il avait l’impression de revenir dans un monde totalement parallèle. Lily, attendait un enfant. Intérieurement, il était blessé. Il n’avait pas à l’être, au contraire, avec son départ, ça aura au moins eu le mérite de changer la vie de sa meilleure amie. Quelqu’un d’autres avait pris sa place et il ne l’acceptait pas. Il était submergé par différents sentiments. De la honte, de la colère, de la jalousie, de la culpabilité. Tout ça commençait à devenir beaucoup trop pour lui.


black pumpkin


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☰ date d'inscription : 13/07/2017
☰ messages : 281


Message(#) Sujet: Re: can't go back | ft. Tommy Jeu 27 Juil - 22:09

 

can't go back
- tommy & lily -

- Ce jour-là, tu as eu peur qu’il t’arrive la même chose qu’à Mary. Arrête de dire le contraire. Tu sais que je ne contrôle plus rien quand je suis comme ça. Tu te persuades du contraire pour avoir une bonne raison de m’en vouloir. Tu ne veux pas me comprendre, tu ne cherches même pas à te mettre à ma place Lily.
- Je t’interdis de dire que je n’essaye pas de te comprendre… Ta voix reste en suspend.

Tu ne sais pas comment lui expliquer, Lily, que tu n’as jamais eu peur qu’il t’arrive la même chose que cette Mary. Si à ce moment-là, dans ton regard avait transparu de la peur, ce n’était pas de te retrouver dans la même situation que cette fille qui avait envoyé Tommy dans un instit spécialisé pendant une semaine, parce que tu as toujours eu confiance en lui. Tu avais été surprise, peut-être avais-tu peur de ne pas gérer la situation, mais tu transpirais surtout l’incompréhension.
Alors non, tu ne cherches pas à te mettre à sa place. Parce que tu oses espérer qu’à sa place, tu serais restée. Tu ne l’aurais pas laissé seul, tu n’aurais pas tout laissé tomber derrière toi du jour au lendemain simplement par peur de faire du mal. Tu espères que tu aurais fait un meilleur choix, mais dans le fond tu n’en sais rien. Alors, tu ne peux t’empêcher de blâmer Tommy. T’as l’impression que s’il était resté, tu ne serais jamais tombée pour ce foutu Joe Dickers, tu n’aurais jamais eu à affronter tes parents t’apprenant l’infidélité de ta mère, tu n’aurais jamais appris l’existence d’un grand frère encore inconnu au bataillon, dont tu n’arrives pas à découvrir l’identité.

- Tu n’es pas si seule que ça, apparemment. Il désigne ton ventre et tu secoues la tête en laissant échapper un rire jaune. Lily. Un an d’absence ne signifie pas que j’ai tout oublié de toi. Je te connais, je connais tout de toi. Alors, si tu penses que je n’aurai jamais vu ton ventre qui commence à s’arrondir, tu te trompes.

- J’aurais préféré qu’il ne se voit pas. Tu marmonnes dans ta barbe en passant une main sur ton cuir chevelu roux dont les cheveux sont rejoint en queue de cheval sur le sommet de ton crâne. Et si tu penses qu’attendre un enfant me rend moins seule, Tommy, tu te trompes. Tu pinces tes lèvres en soupirant. T’aimerais bien lui raconter que ça fait deux semaines que tu n’as pas vu tes parents à cause de cette histoire de repas confidence et que tu évites le père de ton enfant depuis qu’il a appris que tu l’avais finalement gardé. Je ne devrais même plus être enceinte… Tu soupires avant d’essayer d’oublier le passage de la salle d’attente. Tu fermes les yeux et tu soupires. Tu masses ton crâne, tu sens un mal de crâne commencer à arriver à vitesse grand V et ton corps entier commence à être sujet à des tremblements à peine visibles vu l’état dans lequel tu te trouves. Les hormones, le trop plein d’émotion, c’est trop même pour toi.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☰ date d'inscription : 06/06/2017
☰ messages : 226


Feuille de personnage
☰ carnet d'adresses:

Message(#) Sujet: Re: can't go back | ft. Tommy Mer 2 Aoû - 17:47



Can't go back
Lily & Tommy



« Je t’interdis de dire que je n’essaye pas de te comprendre… » Sur ce point-là, elle n’avait pas totalement tort. Depuis l’apparition de la maladie, Lily a toujours fait en sorte de comprendre comment elle fonctionnait, comment l’appréhender et réussir à la combattre, elle était celle qui restait auprès de Tommy même quand il délirait ou que tout le monde le regardait étrangement. Le problème étant qu’elle ne voulait pas comprendre le choix de Tommy lorsqu’il a quitté la ville. Il hocha nerveusement la tête, passant une main sur son visage. « Alors accepte le fait que j’ai quitté la ville pour arrêter de faire du mal à la seule personne qui comptait pour moi. Je suis parti pour apprendre à me contrôler, pour être loin de toi et te permettre de vivre ta vie avec quelqu’un de normal. » Lily avait souvent fait passer la maladie de Tommy avant beaucoup d’autres choses. Tommy s’est toujours senti un peu coupable par rapport à ça, pour lui, elle s’empêchait de vivre sa vie. « Et apparemment, j’avais raison de partir. Ce n’est pas avec moi que tu aurais pu.. » Il s’arrêta net, se rendait compte que s’il continuait, il en dirait plus qu’il ne voulait. « Ce n’est drôle pour personne d’avoir un meilleur ami malade. » Finit-il par dire. En voyant sa « meilleure amie » enceinte, il en était à se demander si ça aurait pu leur arriver. S’il était resté avec elle après ce baiser, aurait-il pu imaginer vivre une véritable histoire avec Lily ? Il avait ce choix et il n’avait pas le droit de le regretter. Tommy ne comprenait pas la réaction de Lily quant à sa grossesse. En général, il s’agit d’un événement heureux, paraît-il. Quoique, pour certain, c’était loin d’être désiré. C’est à ce moment qu'il pensa au frère de Lily. L'enfant était loin d'être désiré et pourtant, il était bel et bien là aujourd'hui.

Il avait dû se passer beaucoup de choses en un an pour que Lily cache une grossesse qu’elle désirait tant autrefois. Lorsqu’ils étaient jeunes, elle était la première à dire qu’elle rêverait de fonder une famille. « Et si tu penses qu’attendre un enfant me rend moins seule, Tommy, tu te trompes. » C’est à croire qu’elle avait fait n’importe quoi en l’absence de son meilleur ami. « Tu vas me dire que tu portes un enfant que tu ne veux pas ? » Il observa la jeune femme et remarqua chez elle quelque chose qu’il est le seul à voir derrière ce beau sourire. Des regrets. Je ne devrais même plus être enceinte… . Outch. Il comprenait mieux le fait qu’elle veuille dissimuler cette grossesse. « Lily.. explique moi. Dit moi qu’on t’a pas.. » et là, la culpabilité commence à apparaître chez Tommy. Il pensait au pire, le simple fait qu’on puisse toucher sa Lily le répugnait et il espérait que ce soit une toute autre histoire.


black pumpkin


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☰ date d'inscription : 13/07/2017
☰ messages : 281


Message(#) Sujet: Re: can't go back | ft. Tommy Sam 5 Aoû - 15:55

 

can't go back
- tommy & lily -

- Alors accepte le fait que j’ai quitté la ville pour arrêter de faire du mal à la seule personne qui comptait pour moi. Je suis parti pour apprendre à me contrôler, pour être loin de toi et te permettre de vivre ta vie avec quelqu’un de normal.

L’accepter ? Ô, non, Lily. Tu penses clairement en être incapable. Tu ne peux pas lui pardonner son départ. T’as envie de lui hurler que tu n’avais pas envie de quelqu’un de normal si ça devait signifier le perdre lui. Tu aurais préféré sacrifier n’importe quelle relation plutôt que de le voir s’enfuir, parce qu’il était ton meilleur-ami, parce que même s’il était malade, tu t’es toujours sentie mieux avec lui.

- Est-ce que si les rôles avaient été inversés, tu l’aurais accepté ? Tu m’aurais laissé partir ? Tu lui demandes en plongeant ton regard dans le sien dans le but de lui faire comprendre que tu n’arrivais pas à le comprendre à l’accepter.

Tu pinces tes lèvres entre elles, et tu souffles. Tu espères vraiment qu’il t’aurait retenu, comme tu aurais aimé réussir à le faire. Qu’il avoue que ta réaction était « normale ». Que tu étais en tout droit de ne pas pouvoir lui pardonner de t’avoir laissée seule.

- Et apparemment, j’avais raison de partir. Ce n’est pas avec moi que tu aurais pu… Ce n’est drôle pour personne d’avoir un meilleur ami malade.
- Je n’ai jamais dit que c’était drôle, mais je l’ai choisi, j’ai choisi de rester près de toi parce que tu étais mon meilleur-ami.

Tu ne comprends pas vraiment ce que signifie la première partie de sa phrase, mais tu ne te préoccupes que de sa dernière remarque. Tu l’as toujours fait passer avant tout, parce que tu l’avais décidé. Tu avais choisi de le faire. Tu ne t’y es jamais sentie obligée, tes parents t’avaient même déconseillé de le fréquenter, mais tu n’as jamais voulu partir loin de lui.

- Tu vas me dire que tu portes un enfant que tu ne veux pas ? Lily.. explique moi. Dit moi qu’on t’a pas..
- Violée ? Non, on ne m’a pas violée, Tommy. Tu réponds du tac-au-tac tout en fermant les yeux. Ta main quitte tes tempes et tu finis par t’asseoir dans l’herbe, tes coudes posés sur tes genoux alors que ta tête tombe entre tes mains. Malgré ce que j’espérais, ce n’est pas un enfant désiré. Surtout pas par son père. J’étais censée avorter le mois dernier...

Le dire semble te faire un bien fou et tu prends une profonde inspiration en relevant la tête. Mais tout en te faisant du bien, ça remonte toute la honte que tu as d’être allé jusque dans la salle d’attente de ton médecin traitant pour mettre fin à ta grossesse. Tu as honte d’être enceinte, aussi alors que t’en rêvais.
Tu voulais fonder une famille, mais Joe n’était pas du même avis. Tu as peut-être toujours su que ce n’était pas le bon. Et tu te sens coupable de ne pas pouvoir dire son nom, parce que tu imagines déjà la réaction de Tommy à l’entente du prénom de celui qui a tout fait pour faire de sa scolarité un enfer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☰ date d'inscription : 06/06/2017
☰ messages : 226


Feuille de personnage
☰ carnet d'adresses:

Message(#) Sujet: Re: can't go back | ft. Tommy Ven 11 Aoû - 0:58

[/size]

Can't go back
Lily & Tommy



« Est-ce que si les rôles avaient été inversés, tu l’aurais accepté ? Tu m’aurais laissé partir ? » Tommy ne s’attendait pas à ce que Lily inverse les rôles. Il n’avait jamais réfléchi à la question. Bien qu’il n’avait jamais cessé de penser à elle, il ne s’était jamais mis à sa place. Qu’aurait-il ressenti si du jour au lendemain, elle l’avait abandonné ? Aurait-il accepté compte tenu de la situation ? À vrai dire, nul ne peut le savoir. Il était difficile de se mettre dans cette situation. « J’en sais rien. Peut-être. J’aurai peut-être essayé de comprendre ce qui t’aurait poussé à partir. Enfin, j’en sais rien Lily. Ce qui fait est fait. » Quelque part, il s’en voulait de l’avoir laissé. Il s’imaginait que c’était pour son bien, mais à la voir devant lui, il était loin de penser que son départ la toucherait autant.

Aujourd’hui, il se persuadait d’être revenu non pas pour elle, mais pour sa famille. Mais bien qu’il veuille rester loin d’elle, il veut qu’elle soit là, il veut garder un œil sur elle. Parce que Lily restera sa Lily. Il devait accepter le changement de la jeune femme. Il l’avait abandonné, elle avait continué tout de même sa vie. Évidemment. Mais le fait de penser que ça aurait pu être lui et qu’il avait out gâché le rongé de l’intérieur. Pourtant, il devait rester stoïque face à cette situation.
« Je n’ai jamais dit que c’était drôle, mais je l’ai choisi, j’ai choisi de rester près de toi parce que tu étais mon meilleur-ami. » Il est vrai que Lily a toujours été là pour lui. Pourtant, elle aurait pu le laisser, ses parents n’appréciaient guère cette relation « dangereuse » à cause de la maladie de Tommy, mais Lily avait fait passer son amitié avant tout. Et, ça Tommy en avait conscience. Des choix sont faits lorsque l’on aimait des personnes, le choix de Lily a été de rester près de Tommy. Quant à celui de Tommy, ça a été de fuir pour protéger la jeune femme. « Je sais. Et tu comptes énormément pour moi, ça ne changera jamais. Mais regardes toi aujourd’hui. En un an, tu as tellement changé. Avec moi, tu n’aurais pas pu avancer. Constamment, tu faisais attention à moi, tu devais supporter mes crises. Là, t’es prête à être maman Lily… » Encore une phrase qui eu du mal à finir, mais après tout, il fallait qu’il l’accepte. « Tu es beaucoup mieux sans moi. Même si je sais qu’aujourd’hui, je vais mieux, et que j’ai tendance à mieux me contrôler.. Je ne t’apporterai rien si je restais près de toi. Et même si ça me tue de te voir sans pouvoir te prendre dans mes bras parce que j’en meurs d’envie, c’est mieux comme ça. » Tommy reste un moment planté là, se sentait mal à l'aise, ce qui était assez bizarre, après tout, il était avec Lily, pas avec une inconnue. Quand Tommy laissa entendre qu'il pensait que le bébé était le fruit d'un viol, elle répondit aussitôt que non, ce qui le rassura. Il soupira légèrement, s'avança vers la jeune femme qui venait de s'asseoir et s'accroupit devant elle. « Malgré ce que j’espérais, ce n’est pas un enfant désiré. Surtout pas par son père. J’étais censée avorter le mois dernier... » S'il s'attendait à ça.. Tommy resta d'abord bouche bée, se demandant pour quelle raison la jeune femme voulait avorter, elle qui rêvé de fonder une famille, avoir recourt à l'avortement était impensable. « Oh.. » D'un simple geste, il attrapa la main de la jeune fille et chercha à capter son regard. « Je suis désolé Lily.  »




black pumpkin


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☰ date d'inscription : 13/07/2017
☰ messages : 281


Message(#) Sujet: Re: can't go back | ft. Tommy Dim 13 Aoû - 13:18

 

can't go back
- tommy & lily -

- J’en sais rien. Peut-être. J’aurai peut-être essayé de comprendre ce qui t’aurait poussé à partir. Enfin, j’en sais rien Lily. Ce qui fait est fait.

Tu sais qu’il n’a pas tort, Lily, que le passé appartient désormais au passé. Mais cette colère qui siège dans ton cœur de l’avoir vu t’abandonner n’est pas prête de t’abandonner. T’es vraiment tiraillée, le cul entre deux chaises entre cette envie de le prendre dans tes bras et celle de lui faire comprendre qu’il n’aurait jamais dû faire ça.

- Je sais. Et tu comptes énormément pour moi, ça ne changera jamais. Mais regardes toi aujourd’hui. En un an, tu as tellement changé. Avec moi, tu n’aurais pas pu avancer. Constamment, tu faisais attention à moi, tu devais supporter mes crises. Là, t’es prête à être maman Lily… Tu es beaucoup mieux sans moi. Même si je sais qu’aujourd’hui, je vais mieux, et que j’ai tendance à mieux me contrôler. Je ne t’apporterais rien si je restais près de toi. Et même si ça me tue de te voir sans pouvoir te prendre dans mes bras parce que j’en meurs d’envie, c’est mieux comme ça.
- Ca Tommy, t’en sais rien. Comment tu peux oser dire que je suis mieux sans mon meilleur-ami ? Je supportais peut-être tes crises, mais toi aussi, tu nous supportais : mes mélodrames et moi-même si à tes yeux ça n’a jamais eu le même impact. Pourquoi ? Pourquoi est-ce que c’est mieux si tu vas mieux ? Tu comptes juste me laisser comme ça ? Revenir pour me laisser de coter ? M’abandonner encore ? Tu marques une courte pause. J’peux pas Tommy. J’peux pas essayer de te pardonner et en même temps te voir juste m’éviter pour « mon bien ». On doit sans doute entendre le déchirement de ton cœur. La même déchirure qui se réouvre, des mois après que tu es réussi à la diminuer.

- Oh.. Je suis désolé Lily.
- T’as pas à être désolé. C’est pas de ta faute. Ton ton est sûrement un peu sec, mais tu ne parviens pas à le contenir.

Une partie de toi aimerait lui mettre tout ça sur le dos. Une partie de toi aimerait simplement dire que s’il ne t’avait pas abandonné, tu ne te serais pas laissé happer par les bras charmeurs de Joe, que tu n’aurais pas cet enfant qui grandira seulement avec une mère, et que tes parents ne t’auraient pas caché un grand demi-frère.
Mais tu sais que c’est faux. Tu sais que ce n’est pas de sa faute, que rien de tout ça, n’a à voir avec Tommy. Tu avais décidé toute seule de te tourner vers Joe plutôt que vers n’importe quel autre homme. Il avait simplement été « au bon endroit, au bon moment. » Et tu aurais pu ne pas oublier ta pilule, tu aurais dû faire plus attention.
Une partie de toi, Lily, c’est déjà demandé si tout ça serait arrivé si tu n’avais pas décidé de l’embrasser. Peut-être que finalement, tout ça, c’était arrivé à cause de toi.

- J’ai juste pas su faire les bons choix. Tu souffles.
Tu n’as toujours pas osé lever les yeux vers Tommy. Il avait l’air d’avoir tout de même plutôt bien vécu son voyage, même si tu avais compris que ça n’avait pas été simple pour lui, alors que toi, tu étais là presque misérable à simplement regretter d’avoir failli être la montre qui aurait tué l’enfant qui grandissait dans ton ventre simplement parce que tu étais tombée sur le mauvais gars.

Enfin, tu oses relever les yeux vers lui. T’as le regard un peu perdu. Tu sais plus vraiment où t’en es. Tu vas sans doute courir chez Carina, simplement parce que tu vas avoir besoin de raconter ces retrouvailles catastrophiques. Sentir sa main dans la tienne, ça te réchauffe le cœur, Lily, un peu. Mais pour combien de temps ? Tu sers sa main histoire de t’assurer que c’est bien lui et pas une maudite hallucination. T’as quand même envie de le prendre dans tes bras, parce que ton Tommy, c’est ton Tommy.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☰ date d'inscription : 06/06/2017
☰ messages : 226


Feuille de personnage
☰ carnet d'adresses:

Message(#) Sujet: Re: can't go back | ft. Tommy Mar 15 Aoû - 22:40



Can't go back
Lily & Tommy



En effet, il n'en savait rien. Il n'avait pas le droit de tirer des jugements sur sa meilleure amie. Après tout, il l'avait laissé et il ignorait ce qui aurait changé, ou pas, s'il était resté. « Ce n'était rien comparé à moi ! Tu ne vivais même plus. Combien de soirées avec tes beaux prétendants tu as dû annuler parce que je n'étais pas bien ? Combien de fois tu as dû t'excuser auprès des gens parce que je partais en vrille ? Tôt ou tard, tu n'aurais plus supporté ça. » Il soupira et hocha légèrement la tête. « Mais finalement, tu as raison. Je crois que je n'aurai pas supporté une autre de tes histoires. » Il n'expliqua pas sa dernière phrase, il ne trouvait pas les mots qu'il fallait pour ça. « Je te demande pas de me pardonner, je t'éviterai pas non plus. T'es mal et t'a besoin de moi. Alors, tant que je le peux, je serais là Lily. Et même si chaque secondes, j'aurai peur de t'agresser, je resterai là. » du moins pour le moment, pensait-il. Avec un bébé dans les parages, ça changé tout. Lily ne laissera jamais Tommy rester dans sa vie quand le bébé sera là. Qui voudrait d'un schizophrène près de son bébé ?

C'est à ce moment qu'il regretta de l'avoir laissé. Après tout, c'était peut-être de sa faute. S'il n'était pas parti, peut-être aurait-il réussi à la rendre heureuse lui-même. Tout aurait pu ben se passer, elle aurait pu accepter de faire partie de sa vie, d'envisager quelque chose avec lui. Elle n'aurait jamais eu de doutes quant à sa vie avec lui et il aurait tout fait pour la combler. Peut-être que oui, tout serait différent, mais aujourd'hui, rien n'allait et Tommy regrettait. Il voyait sa Lily malheureuse pour la première fois. " J’ai juste pas su faire les bons choix. "

Il se sentit rassuré quand elle lui serra la main. Et finalement, il voulait rester avec elle, la protéger, comme il se devait de faire. " Non, ce n'est pas ça. T'a juste été abandonné par ton meilleur ami. " Bien qu'elle était assez grande pour faire ces choix, il aurait pu tout de même la raisonner. C'était le seul à pouvoir le faire. Avant.

black pumpkin


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☰ date d'inscription : 13/07/2017
☰ messages : 281


Message(#) Sujet: Re: can't go back | ft. Tommy Mer 16 Aoû - 15:51

 

can't go back
- tommy & lily -

- Ce n'était rien comparé à moi ! Tu ne vivais même plus. Combien de soirées avec tes beaux prétendants tu as dû annuler parce que je n'étais pas bien ? Combien de fois tu as dû t'excuser auprès des gens parce que je partais en vrille ? Tôt ou tard, tu n'aurais plus supporté ça. Mais finalement, tu as raison. Je crois que je n'aurai pas supporté une autre de tes histoires. Je ne te demande pas de me pardonner, je t'éviterai pas non plus. T'es mal et t'a besoin de moi. Alors, tant que je le peux, je serais là Lily. Et même si chaque seconde, j'aurai peur de t'agresser, je resterai là.

Tu pourrais lui dire merci, Lily. Parce que oui, tu as besoin de ton meilleur-ami en ce moment dans ta vie, tu as besoin de lui mais pourtant tu restes silencieuse. Ton regard chocolat doit sans doute le transpercer à l’heure actuelle, Lily. Il assure qu’il restera près de toi, mais une fois dans ta tête ne peut pas s’empêcher de se demander "pour combien de temps ?". Tu as bien compris que ce n’était pas une promesse dans la durée, mais tu avais besoin de savoir : combien de temps compte-t-il rester près de toi avant de disparaître à nouveau ?

- Non, ce n'est pas ça. T'a juste été abandonné par ton meilleur ami.

Lily, tu passes ta langue sur tes lèvres tout comme si tu semblais réfléchir. Mais au final, t’es toujours aussi paumée. Même si tu l’avais voulu, rester loin de Tommy alors que tu sais qu’il est revenu en ville aurait été une torture. À chacune de tes sorties, tu aurais espéré le croisé au détour d’une rue pour pouvoir lui parler même si ça avait été pour lui hurler dessus. Tu n’aurais de cesse de te demander si quelqu’un était sur le point de prendre ta place ou bien même si c'était déjà le cas. Alors, tu essayes d’arrêter de réfléchir. Tu essayes d’arrêter de triturer ton petit cerveau. L’entendre enfin prononcer qu’il t’avait abandonné te calme aussi un peu. Et ce n’est qu’à ce moment-là que tu demandes si tu ne pourrais pas essayer de comprendre ce qui l’a poussé à le faire.

- Tu m’aides à me relever ?
Tu pouvais très bien te relever toute seule, Lily. Mais inconsciemment, tu cherches à lui montrer que tu as essayé. Essayer de le pardonner, que vous pourriez tenter de redevenir ce que vous étiez. C’est un espoir, presque une promesse silencieuse que tu gardes bien pour toi. Tu passes ta langue sur tes lèvres en prenant une profonde inspiration.

- Et si… Et si on commençait déjà par se rejoindre un peu plus tard pour un chocolat chaud ?
T’as besoin de te remettre de tes émotions, tu es passé par trop de phases pour réussir à reprendre totalement tes esprits Lily.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☰ date d'inscription : 06/06/2017
☰ messages : 226


Feuille de personnage
☰ carnet d'adresses:

Message(#) Sujet: Re: can't go back | ft. Tommy Ven 25 Aoû - 1:03



Can't go back
Lily & Tommy



Tommy avait perdu beaucoup en quittant la ville. Quelque part, son départ lui avait permis de se retrouver seul face à lui-même, face à sa maladie, aider de personnes qui ne le connaissaient pas et avec qui il partageait une souffrance commune. Oui, il regrettait d'avoir abandonné les personnes qu'il aimait, mais, il avait réussi à changer grâce à ça. Il n'était pas à l'abri d'un accident, sa maladie pouvait reprendre le dessus à n'importe quel moment et c'est pour cette raison qu'il craignait pour Lily.. et son bébé maintenant. Mais en passant ces quelques minutes avec elle, il s'était rendu compte à quel point il avait pu être stupide de la laisser, seule. Tout aurait pu être tellement différent. Les remords et la colère l'envahissaient. Des sentiments qu'il n'arrivait pas à exprimer. À vrai dire, lorsque la situation devenait trop complexe, il n'arrivait plus à s'exprimer sur ses sentiments.

« Tu m’aides à me relever ? »

Un sourire s'afficha sur les lèvres du jeune homme. Cette approche de la jeune femme le toucha. Elle avait souffert et aujourd'hui, elle était tiraillait entre différents sentiments, tout comme lui. Mais ce simple geste signifiait-il qu'elle pardonnait Tommy ? Qu'elle allait essayer de le comprendre ? De son côté, devait-il essayer d'être ce nouveau Tommy tout en restant près d'elle ? Devait-il prendre le risque d'être avec elle et de ne plus la blesser comme il l'avait déjà fait une fois ? Il n'était plus en état de réfléchir à quoi que ce soit. Il attrapa la main de la jeune fille et la releva aussitôt. Se retrouvant face à elle, il n'avait qu'une envie, la prendre dans ses bras. Tout oublier le temps d'un instant, la maladie, l'abandon, la souffrance, le bébé, tout. Le temps d'une minute, revenir en arrière.

« Et si… Et si on commençait déjà par se rejoindre un peu plus tard pour un chocolat chaud ? »

Lily le réveilla de ses pensées. Son idée était parfaite. Là, il fallait qu'ils se remettent tous les deux de cette rencontre.

« C'est une très bonne idée.. tu n'as qu'à me dire quand, et je serai là. »

black pumpkin


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☰ date d'inscription : 13/07/2017
☰ messages : 281


Message(#) Sujet: Re: can't go back | ft. Tommy Dim 27 Aoû - 22:56

 

can't go back
- tommy & lily -

Ce sont les choix que l’on fait qui forment qui nous sommes.
Le départ de ton Tommy, lui avait permis de se construire face à sa maladie, de ressortir plus fort d’un combat qu’il avait toujours eu du mal à tenir. Mais son départ, t’avais blessé. Et suite à ça, tu avais décidé stupidement de te laisser tomber dans les bras d’un garçon à qui tu n’aurais jamais dû accorder ta confiance. Encore une fois, ça t’avais montré que tu n’as jamais été très douée pour choisir tes petits copains comme cette fois où tu étais sortie avec Jason, un populaire qui t’avais laissé lorsque tu avais refusé de coucher avec lui lorsque tu avais 16 ans. Tu crois toujours en l’amour, mais tu sais que tu dois faire toujours plus attention.

Tommy te relève et tu luttes presque contre tes bras qui souhaitent se tendre pour le serre contre toi. Ça fait si longtemps. Tu te demandes si ces câlins ont toujours le même effet sur toi… Toujours aussi apaisant. Mais tu n’en fais rien. Tu n’oublies pas. Tu as toujours dans un coin de ta tête, le fait qu’il t’as abandonné pendant un an et que les choses ne peuvent pas redevenir comme elles étaient en claquant des doigts.

- C'est une très bonne idée.. Tu n'as qu'à me dire quand, et je serai là.
- Je n’ai pas changé de numéro, ni même d’adresse… Alors, si tu as envie de me proposer quelque chose, n’hésite pas.

Tu es contente qu’il accepte ta proposition. Au moins, tu es certaines qu’il ne t’évitera pas. Maintenant, tu espères qu’il acceptera bien ce chocolat chaud lorsque tu lui proposeras. Ça pourrait toujours être dans trois jours ou la semaine prochaine, tu ne sais pas vraiment. Tout dépendra du temps que tu mets à réfléchir à propos de ces retrouvailles beaucoup trop mouvementée émotionnellement.

- Je vais devoir rentrer. Je travaille dans pas si longtemps. Tu soupires en pinçant tes lèvres. On se voit bientôt, Tommy.

Vous seriez encore quelques années en arrière, tu lui aurais embrassé la joue avant de partir, mais comme tu ne sais plus comment tu dois te comporter, tu décides simplement de lui offrir un sourire qui creuse tes jolies fossettes.  


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Message(#) Sujet: Re: can't go back | ft. Tommy

Revenir en haut Aller en bas
 

can't go back | ft. Tommy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» Tommy Yugurei serpentard de père en fils [Validée]
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Davy Back Fight !
» I'll never forget. Please, come back. ♦ Lou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHERE IS THE LOVE :: weymouth, dorset, uk :: Nottington :: Bennetts Water Gardens-