Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Today is a last day || Tessa Young

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
☰ date d'inscription : 21/08/2017
☰ messages : 35


Message(#) Sujet: Today is a last day || Tessa Young Lun 21 Aoû - 13:15

Tessa Young
Before I fall

nom complet ☰ Young est le nom de la dernière famille où j'ai vécue. C'est un nom qui, étonnement, donne une assez bonne idée de mon état d'esprit : jeune et folle. âge, date et lieu de naissance ☰ Je suis née à Londres le 3 août 1991, j'ai donc 26 ans aujourd'hui et pourtant on m'en donne encore 20 voir même 19 parfois. C'est un réel avantage de ne pas faire son âge :3 origine(s) et nationalité(s) ☰Je suis née en Angleterre mais j'ai beaucoup voyager et découvert beaucoup de choses. Quand j'ai fugué, je suis retourner dans mon pays d'origine où j'ai pu reconstruire ma viestatut civil ☰ Célibataire mais qui ne désespère pas à trouver un gentil jeune homme capable de surmonter la vue des cicatrices sur mon ventre. statut familial ☰ Vue le merdier que c'est, il ne s'agit plus d'une situation mais d'un véritable épisode d'' esprit criminelle " . J'ai eu beaucoup de familles d'accueil mais aucune n'a voulu me garder. La goûte d'eau fut mon beau-père qui me battais... Là j'ai dit stop et j'ai pris le large. occupation(s) ☰Aussi étonnant que cela puisse paraître, je suis à présent Mannequin. M'a vie à pris un véritable tournant quand je suis revenue en Angleterre. J'ai d'abord enchaîné les petits boulots et un jour je me suis fait repérée par l'homme qui est à présent mon manager. La vie est bien faite, non ? orientation sexuelle ☰ Hétérosexuelle... oui j'aime beaucoup matter les petits fessiers bombés des garçons traits de caractère ☰ Douce, sensible et généreuse groupe ☰ Love is a work of heart

forever young.
› Dès que vous croisez ma route, votre vie prend instantanément un nouveau tournant › J'aime venir en aide aux gens, montrer qu'ils comptent pour moi et faire en sorte qu'ils se sentent bien. › J'ai tendance à voir le bon côté des gens › Je suis têtue › Il faut vraiment que tu sois odieux avec moi pour que j'abandonne et perde mon sang-froids › Je ne sais pas bien me maquiller donc je fait toujours dans le basique › Je fait de la boxe pour me défouler et faire sortir toute la rage que j'ai gardé en moi durant mon enfance.

so many candles... so little cake.

« Salut la Google-sphère... » je lance mécaniquement à la caméra, le regard perdu dans le vide. « Journal de bord numéro 35 d'une jeune orpheline, on est jeudi... wouhou .. » je lance en levant les bras en l'air, feintant la joie. Même quand je fait semblant c'est pathétique. « Un jour comme les autres, enfaite. Tu sais quoi ? Parfois j'ai l'impression d'être coincée dans une boucle. Une boucle sans lendemain, où tout est toujours identique à hier, et qu'il n'y a que des détails insignifiants qui changent. » je me mordille la lèvre inférieure, songeuse. Le bouton rouge de la caméra face à moi me scrute tandis que je détourne les yeux, contemplant mon reflet dans l'écran noir de l'ordinateur. Rien d'anormal physiquement chez moi... Brune, petite de taille, yeux bruns papillonnant, sourire effacé. J'ai toujours été très pâles avec des joues très rouges, le genre de teint qu'on ne voie que lors d'un froid matin d'hiver.
Gênée, je songe à abandonner, encore une fois. Le docteur Jelkins, ma thérapeute, pense que je devrait me livrer face caméra afin de m'ouvrir plus profondément que je ne le fait déjà avec elle. Certes, parler à une caméra est bien plus facile car on a jamais vue un écran t'étrangler de toutes les absurdités que tu racontes...
« Normalement, je devrait te raconter ma vie. Mais ça fait un mois que je suis muette... j'en ai appris plus sur toi que toi sur moi. C'est à dire, pas grand chose... »
J'inspire profondément et passe les mains sur mes cuisses en jouant avec l'ourlet de ma robe qui commence à s'effilocher. C'est la première robe que j'ai acheté avec les sous que j'ai gagné. Je l'aime vraiment beaucoup avec son colle en forme de coeur. « Bon... commençons par le commencement... », pour me donner un semblant de dignité, je fixe l'objectif droit dans " les yeux " mais ne cesse de me mordiller la pulpe de ma lèvre.

« Je m'appelle Theresa... mais je me fait appeler Tessa. Va savoir pourquoi... ce prénom trop formelle me rappelle ma vie d'avant, si on peux appeler ça une vie. » j'échoue lamentablement à ma " baston de regard " et baisse les yeux sur mes cheveux, faisant mine de m'intéresser aux pointes fourchus. « J'ai eu beaucoup de noms de famille... Johnson, Gilbert, Stevens, Smith... je ne sais même plus lequel est l'original et je ne souhaite pas ouvrir mes vieux dossiers. C'est derrière moi tout ça... J'ai décidé de garder le nom " Young " car il est passe-partout.. je n'aime pas trop me faire remarquer. ».

« J'ai été mise en foyer... ou alors à l'orphelinat. J'ai établis un genre de '' m'enfoutisme " total à ce niveau là. Je ne connaît pas la véritable identité de mes parents, je ne sais pas si ils sont morts, si ils sont vivants... et même si c'était le cas, je ne chercherait pas à les retrouver. Ils n'ont pas pu me garder, c'est tant pis... faut savoir allez de l'avant..  » une boule se forme dans ma gorge et je me fait violence pour retenir mes larmes. Mais quand je scrute mon regard sur l'écran de l'ordinateur, je constate qu'une larme à braver l'interdit. Quelle merde... je me frotte les joues et le nez du dos de la main. « En vrai je me voile la face... je ne m'enfout pas vraiment mais c'est plus facile de faire semblant, tu souffres moins.. et je n'aime pas que l'on me voie comme une fille triste et .. et j'sais pas trop... » j'inspire longuement et ferme les yeux. « Qu'importe... j'ai été trimballée de familles en familles car personne ne voulait de moi. Déjà trop mâture à l'âge de 5 ans, je me murait dans le silence et rendait la vie impossible à mes géniteurs. » je me frictionne les bras en sentant la chaire de poule commence se former. Non pas à cause du froid mais à cause de mes aveux. « Aujourd'hui, je regrette un peu... ils ne me voulaient que du bien et moi je... je voulais être seule. Je voulais être seule et aujourd'hui ça me fait vraiment très peur... » le bouton rouge se met à clignoter pour me ramener à la réalité.. c'est magique la technologie. « Je n'étais pas très bonne à l'école. La vérité c'est que je ne savais pas trop à quoi cela servait... j'étais dans ma propre bulle et j'adorais dessiner. Ce que je fait toujours d'ailleurs... dessiner est un échappatoire pour moi, mais tout le monde ne le voyait pas comme ça. On se moquait beaucoup de mon mutisme, de mon incapacité à m'intégrer, de ma solitude. » je fronce les sourcils et commence à me mordiller la peau autour de mon pouce. « Et a 11 ans je me suis battue. Une petite connasse qui le méritait... je ne sais pas comment elle a su, mais elle s'est amusée à raconter à tout le collège ma situation. Je me suis fait traiter de sorcière, de diable et de nain de jardin. » je me met à rire depuis la première fois que j'ai commencé ce journal de bord. « Je suis allez en France une fois et j'ai vue une émission qui s'appelait " Ford Boyard " et tu sais quoi ? Il y avait des nai... pardon, des personnes de petite taille qui couraient partout avec des clés. J'avais 8 ans et ça ma littéralement trau-ma-ti-sée. » je fait des gros yeux et fait mine d'être choquée avant de rire de plus belle. « Je fait peut-être un mètre soixante les bras levés, je ne voie toujours pas le rapport entre moi et ces gars dans la télévision... bref... » je regarde dans le vide en souriant puis écarte cette parenthèse d'un revers de la main. « Bref je lui ai sauté dessus en hurlant. C'était la première fois que j'émettais un son, que quelque chose sortait de ma bouche, et crois moi c'était assez spectaculaire... ça ressemblait à un peu à ça : » je pousse un long cris aiguë en gesticulant mes bras de par et d'autre de mon visage avant d'éclater de rire. « Et je lui ai cassé le nez... je me suis donc fait renvoyer 3 jours du collège et ça n'a pas plu à mes géniteurs. Mais moi ça ma fait du bien...  » quand je parle de mes parents adoptifs, mon visage perd de sa couleur et mon sourire fond comme neige au soleil.

« Après la tristesse, la colère et le rejet, j'ai découvert une émotion plus douloureuse et destructrice : la violence. » je déglutis et me passe la main sur le visage avant de boire dans la bouteille de coca que j'ai laissée à mes côtés. « Il s'appelait Richard; mais moi j'aimais bien l'appeler Richard connard. A l'époque, j'étais en pleine crise d'adolescence et mes démons ne voulaient pas me laisser tranquille. ». Je crois que de tout mon récit, cette partie est la plus dur psychologiquement...
Je me met debout en faisant attention à bien rester dans le champ de la caméra et soulève mon t'shirt. Mon ventre est parsemé d'hématomes violacés et de cicatrices qui ne partiront jamais. Certaines expériences restent gravées dans votre mémoire, les miennes il les avaient gravées à même ma peau. « Ce n'est pas aussi douloureux que ça n'y parait... » je laisse retomber mon t'shirt et me penche vers la caméra avec un petit sourire résigné. « Au début, ça l'était. Mais maintenant je n'ai plus mal... n'ai pas peur. » dans un soupire, je me réinstalle à mon bureau et me met en tailleurs sur la chaise. « Il me frappait. Mais ça n'a pas commencé tout de suite... c'est la première famille qui a bien voulu me garder malgré mes antécédents et mon caractère soupe au lait. Mais il a commencé à boire et... c'est là que ça a commencé. » je lance un regard triste à la caméra avant de passer la main dans mes longs cheveux. « Que faire pour assouvir ma violence ? Frapper ma femme ? Trop risqué... Pourquoi pas la gamine ? Elle n'ira le dire à personne, parce que personne ne croira le petit monstre qui fout le bordel partout où elle passe... » je reste silencieuse pendant les cinq minutes qui suivent mes paroles, me remémorant ce moment atroce de ma vie. « Je hurlais beaucoup. Je l'insultais même... mais rien ne pouvait l'arrêter. Me tirer les cheveux, me couper, me cogner... tout était bon pour évacuer. Evacuer la rage de s'être fait licencié par son patron... » je lâche ma tête en arrière et ferme les yeux, exhibant fièrement ma gorge à la caméra. « Sa femme s'est barrée, elle ne m'a pas prise avec. Elle est partie du jour au lendemain... me laissant subir les conséquences de sa fuite : les coups redoublaient et parfois il pleurait. Je pense que dans d'autres circonstances, cela m'aurait fait de la peine... » je me pince l'arête du nez avant de continuer. « Je l'ai planté. Un soir... pour me défendre. Pas là où il fallait pour causer sa mort, mais suffisamment pour l'empêcher de m'étrangler. J'avais 18 ans. Et c'est ce soir là que j'ai pris mes jambes à mon cou, le laissant derrière moi avec un ciseau planté dans l'épaule. » la caméra se coupe sur cet aveux. Je m'empresse de changer la batterie pour pouvoir terminer ce que je n'ai jamais eu l'audace de révéler à ma thérapeute jusque là. « Je suis arrivée ici au fur et à mesure. J'enchaînais les petits boulots et mettais de l'argent de côté pour mettre les voiles le plus loin possible de toute cette misère. J'ai finalement été repéré par une agence de mannequin il y a peu et je réalise un rêve de petite fille... »

Je me frotte les yeux et découvre que mes joues sont à présent humides. Aurais-je pleuré ? Trop concentrée par mon histoire, je ne me suis rendu compte de rien... comme somnambule...
« Et tu sais quoi ? » je souris à l'objectif. « Je me suis mise à la boxe et l'enseigne bénévolement. Parce que nous sommes tous des Richard et des Theresa, mais je veux donner la chance aux gens de ne pas faire les mêmes erreurs. De pouvoir extérioriser toute la rage et la colère qu'ils ont enfuis en eux... » je m'étire en gémissant un peu et me met à jouer avec mes cheveux. « A présent, j'essaie d'être quelqu'un de meilleur. Je souris aux inconnus, j'offre mon aide, je suis à l'écoute, douce et sensible à la fois... je veux être celle qui voie le bien et qui veux le faire grandir en chacun de nous. Qui sais ? Je serais peut-être récompensée par mes bonnes actions... »

pseudo/prénom ☰ Evie âge ☰ 19 ans  pays/région ☰ Alsace avis sur le forum ☰ Génial, j'ai tellement hâte de commencer à jouer !!! où as-tu trouvé le forum ? ☰ Pub par une amie :3  type de personnage ☰ Comment ça type de personnage ? Douce jeune fille torturée par ses démons du passer... ? Comment ça trop long ?!  autre compte ☰ Nooooope un dernier mot ? ☰ Courgette  What a Face

Code:
<span class="bottinpris">✗</span> EMILIA CLARKE ☰ Tessa Young


Dernière édition par Tessa Young le Lun 21 Aoû - 22:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☰ date d'inscription : 10/08/2017
☰ messages : 455


Message(#) Sujet: Re: Today is a last day || Tessa Young Lun 21 Aoû - 13:27

Bienvenue ma blonde t'bonne Very Happy trop heureuse de te recroiser sur forum ** pis bonne chance avec ta fiche Very Happy au besoin hésites pas à venir me voir !

_________________

   
Riley & Lucas
« Et je t'aime. Je t'aime comme un fou. Comme jamais je n'ai aimé qui que ce soit. J'aimerais juste que tu le comprennes, être avec toi c'est tout ce dont j'ai besoin. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☰ date d'inscription : 29/05/2017
☰ messages : 634


Feuille de personnage
☰ carnet d'adresses:

Message(#) Sujet: Re: Today is a last day || Tessa Young Lun 21 Aoû - 16:03

Emilia quel choix divin
Ton histoire est passionnante j'ai hâte d'en lire plus
Bienvenue sinon et courage pour ta fiche

_________________

✻ the wicked games
Amène ton amour bébé, j’apporterai ma honte. Amène les médicaments bébé, j’apporterai ma douleur. Mon cœur sera là, mes cicatrices seront là. Amène les verres bébé, j’apporterai à boire. Amène ton corps bébé, je t’apporterai la gloire. Et ce sont mes putains de mots aussi. Putain, laisse-moi t’aimer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☰ date d'inscription : 13/07/2017
☰ messages : 281


Message(#) Sujet: Re: Today is a last day || Tessa Young Lun 21 Aoû - 21:20

EMILIA CLARKE
Bienvenue sur le forum I love you
Bon courage avec le reste de ta fiche

J'ai pas encore lu ton histoire mais je vais bientôt me rattraper


Dernière édition par Lily Walsh le Lun 21 Aoû - 22:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☰ date d'inscription : 21/08/2017
☰ messages : 35


Message(#) Sujet: Re: Today is a last day || Tessa Young Lun 21 Aoû - 21:48

Merci à tous pour votre accueil trop mignon, je vous aime déjà
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
☰ date d'inscription : 29/05/2017
☰ messages : 634


Feuille de personnage
☰ carnet d'adresses:

Message(#) Sujet: Re: Today is a last day || Tessa Young Mar 22 Aoû - 16:00

Welcome
Quel rapidité pour finir ta fiche et quelle fiche

J'aime beaucoup comment tu as raconté son histoire, c'est plaisant à lire et ça me fait pensé un peu à 13 reasons why, la façon qu'elle s'enregistre et raconte son histoire. J'ai eu envie de taper Richard pour ce qu'il avait fait à Tessa quel homme horrible j'espère ici à Weymouth, elle ne tombera pas sur ce genre de personnage

Bref, au plaisir de lire en rp

Enjoy !


Félicitation à toi, te voilà validé(e) ! Maintenant que tu as ta couleur, tu vas pouvoir faire évoluer ton personnage. Mais avant tout, il y a quelques étapes par lesquelles tu dois passer. En effet, à moins que tu ne sois à la rue, tu vas avoir besoin d’un logement, n’oublie pas non-plus de venir recenser ton métier. Aussi, pour que les autres puissent venir te demander des liens, pense donc à créer ta fiche de relations. Bien évidemment, tu peux également créer tes propres scénarios et/ou pré-liens. Mais surtout, amuse-toi ! Et si tu as le moindre problème, l'équipe administrative est à ta disposition.

Bon jeu !

_________________

✻ the wicked games
Amène ton amour bébé, j’apporterai ma honte. Amène les médicaments bébé, j’apporterai ma douleur. Mon cœur sera là, mes cicatrices seront là. Amène les verres bébé, j’apporterai à boire. Amène ton corps bébé, je t’apporterai la gloire. Et ce sont mes putains de mots aussi. Putain, laisse-moi t’aimer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Message(#) Sujet: Re: Today is a last day || Tessa Young

Revenir en haut Aller en bas
 

Today is a last day || Tessa Young

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 06. Let's be young folks together - PV Santana
» What 's the date today ?
» IF I DIE YOUNG
» The Young And The Hopeless
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHERE IS THE LOVE :: A Lifetime Of Memories :: Watch Me Grow :: Look Who's Growing Up-