Revenir en haut Aller en bas



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 new divide (ezra)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ezra Hamilton
☰ date d'inscription : 29/03/2017
☰ messages : 350


Feuille de personnage
☰ carnet d'adresses:

Message(#) Sujet: new divide (ezra) Sam 13 Mai - 21:04

ezra hamilton
Just remember to smile smile smile
And that's a good enough start.

nom complet ☰ ezra hamilton, ses parents ne prenant pas la peine de lui donner de second prénom, ça lui suffit amplement. tout d'abord, il y a ce prénom, qui reflète bien le mélange de genres qui divisent son âme. et puis, ce patronyme qu'elle porte avec fierté. vestige de ce père disparu bien trop tôt. âge, date et lieu de naissance ☰ actuellement âgée de vingt-six ans, ezra a vu le jour le matin du vingt-cinq avril de l'année mille-neuf-cent quatre-vingt-onze, ici-même, à weymouth, en angleterre. origine(s) et nationalité(s) ☰ de nationalité britannique, ezra possède tout de même quelques origines latines, notamment du côté de sa mère. en effet, ses grands-parents maternels sont originaires d'italie. statut civil ☰ célibataire, ezra a connu l'amour à plusieurs reprises sans pour autant réellement chercher à se caser. des fois, elle se dit qu'il serait peut-être temps qu'elle se pose et trouve un homme avec qui fonder un foyer, mais ça reste juste une idée. statut familial ☰ seconde enfant d'une fratrie de trois, ezra a une grande soeur et un petit frère. si certains disent que la place du milieu est la moins bonne, la brunette ne pense pas du tout la même chose. ses parents ont aimé leurs trois enfants de la même manière. malheureusement, le père de famille est décédé il y a bien longtemps, laissant un vide certain derrière lui. occupation(s) ☰ passionnée de cuisine, ezra officie en tant que sous chef au prestigieuse weymouth grand hotel. si c'est un métier difficile, surtout pour une femme, ezra adore son métier et ne le changerait pour rien au monde. orientation sexuelle ☰ bien qu'ouverte d'esprit et ne cherchant pas à se cacher la vérité, ezra n'en demeure pas moins hétérosexuelle. seuls les hommes parviennent à éveiller en elle ces ondes de désir. traits de caractère ☰ gentille, fougueuse, drôle, altruiste, têtue, inconsciente, optimiste, râleuse, maligne, curieuse, fouineuse, rancunière, maladroite, vive, loyale, honnête, bavarde, créative, attachante, collante, immature. groupe ☰ répondre ici.

forever young.
› du plus loin qu'on s'en souvienne, ezra a toujours été une fille assumée, avec une grande part de masculinité en elle. bien que coquette, elle a ses moments et peut très bien sortir mal fringuée et pas maquillée. elle se fiche bien du regard que les gens portent sur elle. › enfant, elle passait son temps en dehors de la maison familiale. la plupart du temps, elle restait dans le quartier, histoire de ne pas inquiéter ses parents, mais elle adorait explorer les alentours. › ezra a toujours été une fille très têtue et inconsciente. gamine, elle grimpait dans les arbres, poussait ses camarades à la suivre dans des délires pas forcément très mâtures et si elle a grandi, elle a gardé cette part d'enfance en elle. › la cuisine, c'est sa vie. elle adore ça. peu importe les horaires parfois difficiles ou les cicatrices sur ses doigts, son métier est sa passion et ça n'a franchement pas de prix. › bien que bonne conductrice, ezra est du genre nerveuse derrière un volant et très bruyante. il n'est pas rare de l'entendre hurler contre des vieux qui roulent trop lentement ou des cons qui grillent la priorité. › elle est assez bordélique. il suffit de mettre un pied dans son appartement pour s'en rendre compte. › ezra elle a déjà connu l'amour. des relations qui se sont bien terminées, d'autres non et pourtant, elle n'a pas perdu espoir pour autant.

pseudo/prénom ☰ hook me up/deby. âge ☰ vingt-quatre ans. pays/région ☰ la france. avis sur le forum ☰ répondre ici. où as-tu trouvé le forum ? ☰ haha ! type de personnage ☰ inventé. autre compte ☰ /. un dernier mot ? ☰    

Code:
<span class="bottinpris">✗</span> AVATAR ☰ prénom nom


Dernière édition par Ezra Hamilton le Lun 15 Mai - 17:46, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezra Hamilton
☰ date d'inscription : 29/03/2017
☰ messages : 350


Feuille de personnage
☰ carnet d'adresses:

Message(#) Sujet: Re: new divide (ezra) Sam 13 Mai - 23:46

so many candles... so little cake.
"DEBOUT DEBOUT C'EST NOËL !". Tous les ans, c'était la même chose. Le soleil à peine levé, Ezra était debout, bien décidée à réveiller tout le monde à la maison. Comme chaque année, elle avait commencé par sauter sur le lit de sa grande sœur Lili, dans la chambre voisine à la sienne. "Laisse-moi dormir", avait alors lâché la jeune fille, sa voix étouffée par l'oreiller qu'elle avait placé sur sa tête dans l'espoir de retourner dans les bras tendres de Morphée. Mais cela ne suffit pas à calmer l'excitation de la petite fille qui se rendit dans la chambre d'en face. Elle ouvrit brutalement la porte, sautant cette fois-ci sur le lit de son petit frère, Alex, qui lui, semblait bien plus enthousiaste. "LÈVE-TOI PTITE TÊTE ! LE PÈRE NOËL EST PASSÉ !". Ni une, ni deux, le gamin rejoignit Ezra, un sourire aussi explosif que celui de la gamine sur les lèvres. "CHOUETTE, ON VA AVOIR DES CADEAAAAUX !!!". Quelques secondes plus tard, ils débarquaient dans la chambre parentale, Billie leur beau dalmatien, sur leurs talons, tirant les rideaux pour laisser les premiers rayons du soleil pénétrer la grande chambre. Tous les ans c'était la même chose, si ce n'est que cette année, le lit parental était à moitié vide. L'absence de Mike Hamilton se faisait lourde depuis de nombreux mois. Presque un an qu'un terrible accident de voiture les avait privé d'un père et d'un mari aimant. Mais, en cette journée de fin d'année, Ezra était bien décidée à passer un noël exceptionnel. "DEBOUT MAMAN !!!", hurla le petit garçon, récoltant un sourire tendre, mais fatigué de la part de sa mère. Les gamins riaient aux éclats, rapidement rejoints par Lili qui sauta elle aussi sur le lit, comblant ce sublime tableau familial. "Doucement, vous allez casser le lit, en plus, vous faites peur à Billie !", déclara Olivia, riant tout de même face à l'enthousiasme de ses enfants.

Ce chemin, elle le connaissait par cœur et pour cause, elle le remontait presque tous les jours en rentrant de l'école. Il faisait froid en ce début de mois de mars et pourtant, emmitouflée dans une grosse doudoune et un bonnet rouge fixé sur la tête, Ezra était ravie de voir les allées de son quartier couvertes de cette épaisse couche de neige. "Eh, t'as terminé le devoir de maths ou pas ?", demanda-t-elle, son regard se posant sur Peter, son meilleur ami et voisin. Leur relation remontait tellement à leur petite enfance que Ezra ne se souvenait même pas de leur première rencontre. Tout ce qu'elle savait était que Peter était son meilleur ami et qu'elle l'adorait. "Oui, maman m'a obligé à le faire ce week-end !". A l'évocation de la mère de Peter, Ezra ne put s'empêcher de lever les yeux au ciel. Ce n'était pas qu'elle n'aimait pas les parents de son meilleur ami, mais disons que c'était eux qui ne l'aimaient pas. D'après eux, Ezra avait une mauvaise influence sur leur rejeton. Tout ça parce qu'elle le poussait à sortir, à l'accompagner dans ses aventures et mettre de côté cette insuffisance cardiaque qui importait tant à ses parents. "C'est pour ça que t'es pas venu faire du patin à glace avec moi ?". Peter semblait un peu gêné, constamment tiraillé entre ses parents et sa meilleure amie. Si Ezra ne savait pas trop ce que ça voulait dire avoir une insuffisance cardiaque, elle voyait bien que les activités de Peter étaient limitées. Pour autant contrairement aux parents de ce dernier, elle voyait en Peter un garçon normal. Un peu timide et peureux, mais tout à fait normal. "Oui... et puis maman a dit que c'était trop dangereux pour moi...". Une fois de plus, la brunette leva les yeux au ciel. Sa mère avait beau la réprimander sur cette mauvaise habitude, c'était plus fort qu'elle. "N'importe quoi !", lâcha-t-elle brutalement. Pourtant, elle savait que Peter n'allait pas renchérir, d'autant plus qu'ils arrivaient devant la maison du garçon. Alors, après un sourire et un bisou sur la joue, il s'éloigna d'elle pour rentrer dans cette maison de malheur.  

"Si mes parents l'apprennent, ils vont me tuer !". Ezra lâcha un léger rire, attrapant la main de Peter pour lui faire accélérer le pas. A treize ans, Peter assistait à sa première fête et Ezra avait du le sortir de force de chez lui pour qu'il se détache de l'emprise de ses parents. "Ils vont rien apprendre du tout, alors calmos !". La maison de Cindy Sullivan était l'une des plus belles de Weymouth. En bordure de mer, la vue était sublime. Ainsi, il n'était pas étonnant de voir la grande majorité de leurs camarades présents pour l'anniversaire de la jeune fille. Et rapidement, ils se retrouvèrent tous dans le majestueux salon pour jouer à un jeu stupide. "Sept minutes au paradis". Le principe était simple. Les gamins faisaient tourner une bouteille qui désignait deux personnes qui devaient passer sept minutes dans le placard sous l'escalier. C'était bête et pourtant, lorsque Ezra fut désignée, elle fut ravie de constater que c'était son meilleur ami qui allait passer sept minutes seul avec elle. "Tu respires fort", chuchota-t-elle, entendant pourtant en fond la musique qui résonnait dans la maison. "C'est... c'est à cause de ma maladie". Ezra observa quelques instants son meilleur ami, septique. C'était bien la première fois qu'il lui sortait un truc pareil. "Il reste combien de temps ?". Il regarda sa montre bleue. "Six minutes.". "On devrait s'embrasser, tu crois pas ?". "QUOI ?". Peter avait les yeux grands ouverts, fixant avec choc sa meilleure amie. "Bah ouais, c'est le but du jeu et puis comme ça, on saura comment faire le jour où on devra vraiment embrasser quelqu'un !". Il faisait bien trop sombre dans la petite pièce pour que Ezra remarque les joues rosies du garçon et, alors qu'un silence pesant avait pris place, il prit la parole. "D'accord !". Elle était assez surprise, mais au final, Ezra parvenait toujours à rallier Peter à sa cause. Il avait beau tenter de la résonner, elle parvenait toujours à ses fins avec lui. Alors, elle s'approcha de lui, sentant son souffle sur ses lèvres et rapidement, leurs lippes se scellaient. C'était bizarre, nouveau, mais pas désagréable...

La soirée avait été parfaite. Ezra était allée au cinéma, accompagnée de Tom, le garçon sur lequel elle craquait depuis le début de l'année. Ils étaient allés voir un film de super héros et à la fin, il avait même posé sa main sur la sienne. Un simple geste qui avait suffit pour mettre la gamine dans tous ses états. Et c'était donc sourire aux lèvres qu'elle avait remonté la grande rue jusqu'à sa maison... Enfin, son sourire disparut bien vite à la vue de l'ambulance, garée devant la maison de Peter. Tous les voisins étaient dehors, se privant de sommeil pour observer ce qu'il se passait. Ezra repéra rapidement sa mère et s'approcha à la hâte. "Maman, mais qu'est-ce qu'il se passe ?!". Elle commençait sérieusement à paniquer, d'autant plus que sa mère mettait du temps à lui répondre. "Je crois que c'est Peter, il/". Olivia n'eut pas le temps de répondre que Ezra s'élançait vers la maison de son meilleur ami, rapidement stoppée par la mère de ce dernier. "Alors toi !". Jamais elle avait vu la mère de Peter dans un tel état. Elle qui était toujours bien habillée et maquillée semblait sortie d'un film d'horreur. "Tout ça, c'est de ta faute !", hurla-t-elle, le regard menaçant la jeune fille. "Si tu ne le poussais pas constamment à me désobéir, il serait sain et sauf !". "Mada/". La gamine fut brutalement coupée. "Je ne veux plus jamais que tu le vois, tu m'entends ?". Et elle n'eut pas le temps de répondre que la femme la bousculait pour s'approcher de l'ambulance et y monter. Ezra eut juste le temps de croiser le regard fatigué et absent de Peter avant que les portes ne se ferment. Cette soirée resta graver dans la mémoire de Ezra et ce fut la dernière fois qu'elle vit Peter.

"Alors, prête ?". Ezra ne savait pas vraiment.  D'un côté, bien sûr qu'elle était prête. Toute sa vie, elle avait rêvé d'aller étudier la cuisine à Paris. Paris, la ville de l'amour. La France, le pays de la gastronomie. Son rêve se réalisait enfin, mais d'un autre côté, elle devait dire au revoir à sa famille, ses racines et tout ce qu'elle avait connu jusqu'à présent. Là, plantée au milieu de la chambre qui avait bercé son enfance, elle ne savait pas trop quoi penser. Ça lui semblait vide, tout d'un coup, alors que la grande majorité de ses affaires étaient rangées dans ses valises. "Ouais...", lâcha-t-elle, pas vraiment convaincue. Sa mère lui offrit un tendre sourire avant d'embrasser son front. "Regarde une dernière fois si tu n'as rien oublié et rejoints-moi à la voiture, on va pas tarder à partir...". Ezra se contenta de sourire à sa mère alors que cette dernière sortait de la chambre de sa fille. C'était vraiment bizarre. Pourtant, Lili était déjà partie avant elle... Encore plus loin en plus, parce qu'au lieu de traverser la Manche, Lili avait carrément traversé l'océan. Ezra laissa alors aller son regard au travers de la fenêtre de sa chambre. Elle avait pleine vue sur cette maison qu'elle avait si bien connu. La maison de Peter. Enfin, avant ce jour fatidique où il avait fait son malaise. Suite à ça, ses parents avaient déménagé. Elle avait bien tenté d'aller le voir à l'hôpital, mais l'accès ne lui été pas autorisé et puis un jour, on lui avait dit qu'il avait été transféré dans un autre hôpital. Depuis, elle n'avait plus de nouvelles. Il lui manquait, bien sûr, mais ça faisait des années qu'elle ne l'avait pas vu et elle s'y était fait. "Dis, j'peux récupérer ta télé ?". Ezra regarda son petit frère, un énorme sourire aux lèvres. "C'est ça ouais ! C'est pas parce que je pars que tu dois prendre tes rêves pour la réalité, ptite tête !".

"Alors alors aloooors, ta soirée avec Thibaut ?". Un léger sourire sur les lèvres, Ezra offrit un regard lourd de sens à son amie. Ça faisait de longs mois qu'elle vivait à Paris, maintenant, et si son français était loin d'être parfait, ça suffisait amplement pour communiquer avec la population locale, notamment avec un certain Thibaut. "Noooon, me dis pas que t'as couché avec lui ?". Louise semblait toute excitée et Ezra jubilait intérieurement. Si elle ne connaissait Louise que depuis peu de temps, elle savait leur amitié sincère. Alors, elle était bien décidée à ne pas lui mentir. "D'accord, j'te le dis pas !", lâcha-t-elle, mutine. Louise posa une main sur sa bouche, se retenant de lâcher un cri et d'attirer l'attention sur elles. Quelques secondes plus tard, la française semblait avoir repris ses esprits. "Oh mon dieu, faut que tu me racontes tout, dans les détails !!!". Ezra pouffa de rire face à l'intérêt de son amie. "Peut-être pas touuuus les détails, hein ?". Ce fut au tour de la française de rire et alors qu'elle allait répondre, la porte de la pièce s'ouvrit, les élèves se taisant à la vue de leur professeur. Un homme grand et robuste, qui inspirait immédiatement le respect. Tous se placèrent autour de l'îlot central du laboratoire de cuisine et alors que Ezra resserrait son tablier autour de son ventre, Louise lui glissa quelques mots. "Crois pas que cette conversation est terminée...".

"Ezra, tu peux aller récupérer la livraison de pommes sur le parking ?". Détachant son tablier, la jeune femme répondit immédiatement. "Oui, chef !". Elle sortit alors des cuisines, dévalant les couloirs qu'elle connaissait superbement bien. C'était un honneur pour elle de travailler au Grand Hotel. Ce lieu, en plein cœur de Weymouth était historique et la cuisine très raffinée. Sortant de l'établissement, la jeune femme se rendit sur le parking où elle retrouva un jeune homme au bord d'une camionnette. Elle récupéra la cagette de pommes et alors qu'elle s'apprêtait à rentrer de nouveau dans la bâtisse, elle percuta quelque chose, ou plutôt quelqu'un. "Oh pardon !", entendit-elle. S'abaissant pour poser la cagette et récupérer les quelques pommes à terre, le regard de Ezra finit par se poser sur le visage de l'inconnu... enfin, pas tant que ça. Peter. Elle l'aurait reconnu parmi une foule entière. Il avait pourtant bien changé. Il avait grandi, il était plus grand qu'elle désormais et ses épaules étaient bien plus carrées. Son visage avait garder un petit air juvénile, tout en devenant plus mature... Il n'y avait pas à dire, il était devenu bel homme. "Peter ?". Elle hallucinait complètement. Ça faisait bien plus de dix ans qu'ils ne s'étaient pas vus et Peter semblait tout aussi surpris qu'elle. "Ezra ! Oh bordel, qu'est-ce que tu fais là ?". Il avait un sourire énorme sur les lèvres et le gamin à la santé fragile avait laissé place à un jeune homme qui semblait en parfaite santé. "Bah je bosse ici ! Et toi ?". C'était incroyable de le voir ici, il lui avait tellement manqué ! "Je visite la salle de réception de l'hôtel". Ezra ne parvenait à enlever ce sourire ridicule de ses lèvres. Et elle s'en fichait. Peter était là, devant elle et c'était trop génial pour qu'elle tire la tronche.
"Je vais me marier". Et là, boum. Une grosse claque dans la tronche. Peter allait se marier. Ici, dans cet hôtel où elle passait le plus clair de son temps. Elle aurait dû être ravie pour lui, le féliciter et pourtant, elle avait ce goût amère au fond de la gorge qui l'empêchait de faire tout ça. "Ah... c'est cool !". Et il n'eut pas le temps de répondre qu'au loin, ils entendirent un impatient : "Peter, tu viens ?". Une belle nana était là, un petit peu plus loin, perchée sur de hauts talons. "J'dois y aller... Ça m'a fait plaisir de te revoir...". Et là, en une seconde, Peter avait tourné les talons, la laissant seule avec ses pommes et sortant une nouvelle fois de sa vie.

_________________
can't stop the feeling
everything we used to know crashed into the great unknown 'cause even underneath the waves i'll be holding on to you and even if you slip away i'll be there to fall into the dark to chase your heart no distance could ever tear us.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

new divide (ezra)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Divide et impera
» [terminé] Aria et Ezra: ils passent aux choses sérieuses !
» [terminé] Ezra et Aria: Choc émotionnel.
» (M) - Ezra Miller - Run from the pigs, the fuzz, the cops, the heat...
» Présentation de Ezra Selyan [Validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHERE IS THE LOVE :: A Lifetime Of Memories :: Watch Me Grow :: Look Who's Growing Up-